• La bardane s’appelle Klett en alsacien

    Enfants, nous aimions cueillir ces petites boules nommées akènes pour en faire des sculptures primitives : balles, bols et autres objets. Nous les collions aussi en rangées sur les habits. Les garçons s’amusaient  à les  jeter contre les cheveux des filles, ce qui nous rendaient furieuses, car c’est un cauchemar de les en extraire. Il n’existe

    Lire la suite
  • grien schatt ombre verte extrait

    D’grien Schatt, L’ombre verte – extrait

    Couverture du livre: Lucille Uhlrich Dès lors que l’alsacien fut proscrit des écoles, la francisation était en marche. Le génocide linguistique s’est opéré en douceur, avec des méthodes peu amènes. La langue fut dévitalisée, comme une dent dont on détruit la racine. Les enfants cessèrent de la parler. Les parents hésitaient : fallait-il encore la

    Lire la suite
  • Sureau, le festin des oiseaux

    C’est un ballet vaporeux qui se déroule en mon sureau : les oiseaux y volètent pour picorer les baies sombres, bien mûres. Elles sont visiblement une friandise pour les mésanges et les rouges-queues. Plus d’une fois, je suis restée postée avec mon appareil photo pour essayer de vous montrer les gourmands à l’œuvre, mais les

    Lire la suite
  • Le reportage de France 3 Alsace sur “D’grien Schatt, L’ombre verte”

    Capture d’écran de la page Facebook de France 3 Alsace Régine Mielle-Willhelm, rédactrice en chef de Rund Um, le créneau en langue alsacienne de France 3 Alsace, a consacré un reportage à mon nouveau livre “D’grien Schatt, L’ombre verte” (Id l’Édition). Merci à elle et merci à vous 💕💕💕 En une semaine vous avez été

    Lire la suite
  • Phlox, chardon bleu et romarin : mes adorés de l’été

    Phlox, chardon des Alpes et romarin © Simone Morgenthaler Mon jardin  rêvait d’une brumisation et elle est arrivée, avec une pluie d’abord légère puis intense.  Après la pluie, j’ai cueilli du phlox rose bonbon, si gracieux, qui ne nécessite aucun soin, qui revient chaque année avec fidélité. Je lui ai ajouté du chardon bleu des

    Lire la suite
  • Vos avis sur la brioche du 14 juillet, parfois nommée “Kaiserwecke”

    A la publication l’an dernier  d’un texte sur le “14 Juillet Wecke”, vous fûtes nombreux  à réagir pour évoquer vos souvenirs autour de cette tradition instituée par la monarchie de Juillet  entre 1830 et 1848 et aussi pour apporter des renseignements sur les communes d’Alsace et de Lorraine qui maintiennent encore cette tradition de la

    Lire la suite
  • L’avis de l’Académie d’Alsace sur mon livre “D’grien Schatt, L’ombre verte”

    Ce fut une plaisante surprise pour moi que de découvrir le beau texte publié sur le site de l’ Académie d’Alsace, des Sciences, Lettres et Arts à propos de mon nouveau livre D’grien Schatt, L’ombre verte  paru chez I.D. l’Édition.   Pour mieux connaitre l’ Académie d’Alsace, des Sciences, Lettres et Arts,  son actualité, ses

    Lire la suite
  • Les châtaigniers jettent de l’or sur la forêt

    En m’approchant de mon village, je vis le jaune qui avait posé ses écheveaux sur la forêt. D’abord étonnée par cette blondeur qui apparait dans les frondaisons des arbres, je me suis vite souvenue que c’était les châtaigniers en fleurs qui apportaient ce jaune. Leurs fleurs ne ressemblent d’ailleurs pas à des fleurs, ce sont

    Lire la suite
  • Vos pivoines

    Pivoines photographiées en Normandie par Patricia Berthelin Lorsque j’ai fait paraître sur mon site le texte Les pivoines sont des roses de Pentecôte, vous fûtes nombreuses à réagir. Pivoines de Mireille Basseler Crahay qui précise : “C’est une de mes fleurs préférée. Lorsque j’étais enfant on en récoltait les pétales que l’on répandait avec des

    Lire la suite
  • Je ramène ma fraise

    Fraise de Jean-Michel Obrecht © S. Morgenthaler Je “ramène ma fraise” pour vous montrer une fraise qui sort de l’ordinaire. Je l’ai trouvée chez Jean-Michel Obrecht, le maraîcher de Handschuheim. Il venait de cueillir les fraises. Elles diffusaient un arôme irrésistible. J’en ai dégustée une partie sans sucre car elles en contenaient suffisamment. J’ai transformé une grande

    Lire la suite

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>