• simone chantilly

    Le gag de Waydelich dans la série Zuckersiess

    Visionnez ici l’émission “Zuckersiess” de 30 minutes consacrée à Raymond Waydelich avec Ina.fr   © Ina.fr Raymond-Emile Waydelich fut mon invité le 25 juin 1994 pour clore la première année d’ émissions de la série  Zuckersiess sur France 3 Alsace. Préparer une émission avec lui est une opération épique car toute tentative pour parler sérieusement

    Lire la suite
  • papillon butterfly-1127666_ pixabay640

    Profite du temps devant toi

    Butterfly, Papillon, Image par Ronny Overhate de Pixabay La chanteuse Liselotte Hamm m’a envoyé un court texte reçu de sa fille Léopoldine HH. Il est de Robert Walser, un écrivain et poète suisse mort dans les années 50 qui écrivait en langue allemande. Nous allons très vraisemblablement être pendant un mois ensevelis sous la neige.

    Lire la suite
  • magnolias place répuplique

    Les magnolias de Strasbourg

    Je me réjouis chaque année pour l’éclosion des magnolias. Leur floraison est si brève. Et cette année, avec le confinement dû au coronavirus, il n’est pas possible d’aller les admirer. Ils éclairent de rose nacrée la place de la République, de Kaiserplàtz, à Strasbourg. Je vous les montre en photos. Beauté de la fleur de

    Lire la suite
  • jonquille jacinthe poème printemps Ronnie

    Le printemps galopant

    Ma soeur Denise m’envoie souvent des poèmes par texto. Voici celui de ce matin. Elle m’a permis de le partager avec vous. Oschterglock ùnn Josefsblüem üss’m Gàrte (Jonquille et jacinthe du jardin) © S. Morgenthaler La planète va mal. Mais déjà les oiseaux font leur nids . Les pigeons ramiers roucoulent . Les jonquilles jettent

    Lire la suite
  • anémone des bois pixabaywood-anemone-

    Des anémones sylvestres comme s’il en neigeait

    Anémones sylvestres dites “Kuckucksbliemel” comme s’il en neigeait © S.Morgenthaler Les anémones sylvestres, des fleurs sauvages, ont éclos dans les sous-bois. Elles forment un tapis dense d’un beau vert constellé de blanc. De loin elles ressemblent à de petits coquillages ou à des flocons. L’anémone sylvestre est aussi appelée “anémone sauvage”, “anémone des forêts”, “anémone

    Lire la suite
  • Les agneaux de Marguerite

    Marguerite Woerlé qui tient la boulangerie strasbourgeoise Woerlé m’a donné ces deux photos d’agneaux de Pâques en biscuit. Et je n’ai pu m’empêcher de penser à ce dicton alsacien : Es gehn viel geduldigi Schof in einer Stall, ce qui signifie : il est possible de concentrer une multitude d’agneaux patients sur un petit espace.

    Lire la suite
  • cognassier Japon Haegen

    La beauté du cognassier du Japon

    Enfant, j’adorais cette fleur délicate, avec ses étamines jaunes que j’avais envie de meuler dans mes paumes © Simone Morgenthaler Enfant,  je trouvais que rien n’égalait la beauté du cognassier du Japon. Il  m’arrivait de prélever en cachette une de ces fleurs roses. J’aimais ensuite rouler ses étamines dans mes paumes et les meuler comme

    Lire la suite
  • Odile Bagot

    Odile Bagot dit tout sur les perturbateurs endocriniens

    La Strasbourgeoise Odile Bagot, spécialiste en gynécologie et obstétrique, écrivain, épouse, maman, mamie : la joie de vivre incarnée © Editions Mango Ce sujet  longtemps tabou  des perturbateurs endocriniens est au cœur du débat public et politique depuis plusieurs années. Bisphénol, glyphosate, parabène, etc. Lorsqu’on commence à se pencher sur la liste des perturbateurs endocriniens

    Lire la suite
  • Zuckersiess Hassenforder à 3 fin Ina

    Roger Hassenforder dans “Zuckersiess” avec Ina.fr

    “La classe à l’état pur”, dixit Félix Lévitan : voici  Hassenforder, le magnifique, ici en 1994, trois décennies après ses exploits sportifs © Ina.fr Roger Hassenforder est  une légende du cyclisme ceint d’une grande popularité. « La classe à l’état pur », disait de lui Félix Lévitan, directeur du Tour de France. Son sens inné

    Lire la suite
  • Violettes qui nous bouleversent

    « Les violettes fleurissent ! » La nouvelle circulait à toute vitesse dans le village et avivait nos cœurs d’enfant. Toutes affaires cessantes, nous courrions à perdre haleine dans les prés pour dénicher ces fleurs sur les prairies qui menaient au Hasewaldela (“le petit bois aux lièvres”), situé vers Gottenhouse. Nous aimions aussi cueillir les primevères, mais la

    Lire la suite

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>