• Je ramène ma fraise

    Je “ramène ma fraise” pour vous montrer une fraise qui sort de l’ordinaire. Je l’ai trouvée chez Jean-Michel Obrecht, le maraîcher de Handschuheim. Il venait de cueillir les fraises. Elles diffusaient un arôme irrésistible. J’en ai dégustée une partie sans sucre car elles en contenaient suffisamment. J’ai transformé une grande partie en confiture. De la masse de

    Lire la suite
  • Bravo mon romarin, tu fleuris depuis janvier

    Bravo romarin. Tu es mon héros silencieux. Depuis janvier, tu éclaires mon jardin de tes fleurs mauves. Je te donne la palme de la floraison longue. Au printemps naissant, dès que les températures étaient clémentes, et que les abeilles sortaient du rucher elles venaient courtiser tes fleurs. Nous aussi, les humains, nous te courtisons pour

    Lire la suite
  • Je t’aime pour

      Je t’aime pour   Je t’aime pour m’avoir appris à aimer les asters qui s’ébouriffent sous juin, et les vers de terre qui s’extirpent allègres de la terre détrempée, et le bec jaune du merle qui picore la pomme gelée de décembre.   Maman, moi bébé et ma soeur Denise à l’orée de la

    Lire la suite
  • Le bouquet de Jean-Paul Ehrismann

    Lorsque le bouquet de Jean-Paul Ehrismann apparut sur ma messagerie, je fus touchée par sa beauté et par sa simplicité. J’ai eu, de plus, l’impression que cette photo me renvoyait vers des temps immémoriaux, ceux de l’enfance,  d’une Alsace rurale et bienveillante. Bouquet de myosotis et d’euphorbe sur napperon au point de tige © Jean-Paul

    Lire la suite
  • Merisier à grappes et ma mémoire

    Le merisier à grappes fleurit depuis avril. En alsacien on l’appelle Wìldkìrschbaum, ce qui signifie cerisier sauvage. Merisier à grappes aussi nommé amaruvier ou bois-puant © Simone Morgenthaler On a du mal à penser que ses fleurettes se transformeront en petites cerises aigrelettes et astringentes qui servent encore, mais de plus en plus rarement, à

    Lire la suite
  • Les chants d’oiseaux, une symphonie

    Il faudrait toujours écouter les oiseaux. Ne pas seulement les entendre. Mais, toutes affaires cessantes,  tendre l’oreille au moindre pépiement. Ce n’est pas évident en ville,  mais à la campagne, cette musique semble si naturelle qu’on finit par oublier que derrière ces gracieux gazouillis, se cachent de petits corps plumeteux aux yeux petits comme des

    Lire la suite
  • Il suffira d’un cygne

    Je suis contente de vous montrer ces oeufs de cygne. La chance de les voir ainsi “découverts” ne s’est présentée à moi qu’une fois  en 2016. Le couple de cygne avait alors fait son nid à l’entrée du Château de l’Ile d’Ostwald, là où il y a le plus grand nombre de passages journaliers, en

    Lire la suite
  • Les camélias fleurissent en Bretagne

    Quelle fleur parfaite : elle est si parfaite qu’on la croirait artificielle. Les camélias illuminent les jardins de Bretagne de décembre à avril, parfois aussi en automne, en leur opulente floraison, en blanc, rose pâle ou vif, en rouge ou en panachage de ces tonalités. Comme j’aimerais les faire pousser dans mon jardin d’Alsace !

    Lire la suite
  • Muguet

    Le muguet est au rendez-vous pour le premier mai 2019. Il fleurit en mon jardin. Maïglöeckle, “les clochettes de mai”. Le mot alsacien chante en moi comme une ritournelle d’enfant. Nous cherchions du muguet autour de la ruine du château du Grand Geroldseck. Nous courrions à perdre haleine avec le vif espoir d’en trouver, si possible

    Lire la suite
  • Le lilas fleurit

    Il a mis du temps à fleurir mais voici que le lilas diffuse son parfum enivrant en ses nuances de mauve, de violet ou de blanc. “Wenn der weisse Flieder wieder blüht” est le titre de cette chanson allemande qui correspond à la chanson française “Quand refleuriront les lilas blancs”. Mon lilas fleurit en un

    Lire la suite

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>