• grien schatt ombre verte extrait

    D’grien Schatt, L’ombre verte – extrait

    Couverture du livre: Lucille Uhlrich Dès lors que l’alsacien fut proscrit des écoles, la francisation était en marche. Le génocide linguistique s’est opéré en douceur, avec des méthodes peu amènes. La langue fut dévitalisée, comme une dent dont on détruit la racine. Les enfants cessèrent de la parler. Les parents hésitaient : fallait-il encore la

    Lire la suite
  • Mes géants de l’été vous saluent

    “Plante à grande fleur radiée, ainsi nommée parce qu’elle se tourne du côté du soleil. On la nomme vulgairement soleil” : ainsi le tournesol est-il défini dans le dictionnaire. J’aime les tournesols. Ces fleurs superbes  ressemblent à de petits soleils et éclairent l’été. Sonneblüem Girasole Sunflower En toutes langues apparaît le rapport évident avec le

    Lire la suite
  • ipomée volubilis

    Le bleu de l’ipomée

    Ipomées d’août en mon jardin © S. Morgenthaler Les premières ipomées fleurissent en mon jardin. Elles l’enluminent de bleu, avec ces fleurs en forme de calice qui ne durent qu’un seul jour. Elles fleurissent effectivement le matin pour se fermer définitivement le soir. Ses teintes parfois sont violettes, mauves ou roses. Le bleu emporte ma

    Lire la suite
  • Août et le parfum des premières pommes

    Août porte le parfum des premières pommes, celles dites hâtives,  qui sont à point à l’époque des moissons. J’aime ce rendez-vous avec le pommier : la joie d’être sur une échelle, de voir de haut la vie s’égrener à travers les feuilles, de renverser la tête et de regarder les pommes se découper sur le

    Lire la suite
  • Marisa et ses lamas du Tessin

    Photos © Simone Morgenthaler   Dans le Tessin,  cette partie italienne de la Suisse nommée Ticino par les autochtones, une région sauvage et préservée, on ne s’attend certes pas à voir des lamas. Marisa Bäschlin en ses vues imprenables du Monte Comino Et pourtant, c’est là, dans la vallée encaissée du Centovalli, (c’est-à-dire les cent

    Lire la suite
  • Le bouquet protecteur de l’Assomption dit “Kritterwìsch”

    Connaissez-vous cette ancienne tradition catholique du bouquet d’herbes sauvages que l’on fait bénir à l’Assomption pour se prémunir contre les maladies et le mauvais sort ? Cette tradition est encore fortement ancrée en certains villages d’Allemagne, comme à Gengenbach, où se déroule le jour de l’Assomption la Kräuterbüschelweihe (la bénédiction des bouquets d’herbes). Les plantes

    Lire la suite
  • L’Assomption au Tyrol à Pettneu am Arlberg

    L’Assomption, dite Maria Himmelfahrt, est fêtée avec une haute importance en Autriche. A Pettneu-am-Arlberg, dans le Tyrol, c’est jour de liesse. Les orchestres et fanfares de la vallée s’y rejoignent pour jouer sous un chapiteau toute la journée et jusque tard dans la nuit. En assistant à cette fête, j’ai revécu les assomptions d’autrefois, telles

    Lire la suite
  • La bardane s’appelle Klett en alsacien

    Enfants, nous aimions cueillir ces petites boules nommées akènes pour en faire des sculptures primitives : balles, bols et autres objets. Nous les collions aussi en rangées sur les habits. Les garçons s’amusaient  à les  jeter contre les cheveux des filles, ce qui nous rendaient furieuses, car c’est un cauchemar de les en extraire. Il n’existe

    Lire la suite
  • Sureau, le festin des oiseaux

    C’est un ballet vaporeux qui se déroule en mon sureau : les oiseaux y volètent pour picorer les baies sombres, bien mûres. Elles sont visiblement une friandise pour les mésanges et les rouges-queues. Plus d’une fois, je suis restée postée avec mon appareil photo pour essayer de vous montrer les gourmands à l’œuvre, mais les

    Lire la suite
  • Perruches végétales : mes adorées

    La fleur de l’asclaepia, tendrement rose, est courtisée du matin au soir par les abeilles. Qui se douterait qu’elle va donner ces oiseaux végétaux ? © S. Morgenthaler J’aime revivre chaque année à l’automne le petit bonheur de voir  ces perruches agrippées à un verre d’eau pour s’y désaltérer. Ces oiselles végétales au dos rainurés,

    Lire la suite

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>