• Mais où sont mes oeufs couvés ?

    Wo isch de Eierdieb mit mine gebriedelte Eier anne ? J’ai longtemps hésité et puis je me me suis décidée, avant que l’été ne se termine, à vous narrer l’histoire la plus triste de mon été. Elle eut lieu fin juin et elle montre la cruauté et l’imbécilité des humains. Ce cygne avait couvé pendant

    Lire la suite
  • Au-revoir la haie, bonjour le béton

    Il y a un an, je vous montrais la photo de cette haie que je longe à vélo quotidiennement  le long de l’Ill, non loin du Musée d’art moderne de Strasbourg. Un bout de haie, un bout de ciel bleu, un nuage : l’image renvoie une image de silence. Et pourtant, en longeant cette haie l’an

    Lire la suite
  • Fleur de lotus du Cambodge

    J’ai voyagé sur le Mékong en partant de Saïgon pour me rendre au Cambodge. C’est là que j’ai pris la photo de cette adolescente. Je venais de faire, à Kampong Tralach, sous un soleil de plomb, une promenade en chars à boeufs. Ils étaient attelés à l’ancienne et cela me ramenait en pensée en Alsace,

    Lire la suite
  • L’ abstention : une maladie contagieuse et peu civique

    J’exprime ici mon étonnement devant la masse d’abstentionnistes. Plus de la moitié des électeurs n’a pas pris la peine de voter lors du premier tour des législatives. Plus précisément : 51,3% des 47,5 millions d’inscrits. Ce manque de civisme, cette indifférence dépassent l’entendement. Dès lors que l’on appartient à une communauté, il me paraît essentiel

    Lire la suite
  • Rhubarbe

    J’aime les grandes feuilles de la rhubarbe, qui ressemblent à des oreilles d’éléphant. Sur la photo, elles servent de vasques aux fleurs du romarin. J’aime la saveur acidulée de cette plante qui donne de délicieuses tartes, confitures et compotes mais qui accompagne aussi agréablement le poisson, en flan, en légumes, ou en coulis.

    Lire la suite
  • Le houx fleurit

    Le houx fleurit. Celui-ci arbore encore ses baies luisantes que les grives et les merles ont oublié de picorer. J’aime le houx pour le vert profond de ses feuilles vernissées, aux bords ondulants et piquants.

    Lire la suite
  • Jean-Pierre Haeberlin bébé

    Jean-Pierre Haeberlin aimait cette photo par-dessus tout. Il m’avait permis de la faire paraître dans le livre « Le long de l’Ill » . Sa maman a 30 ans. Elle le porte dans ses bras quelques mois après sa naissance en 1925.

    Lire la suite

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>