Vosges si belles

A quoi bon partir si loin, perdre son énergie dans d’interminables files d’attentes alors que les Vosges sont à portée de main et qu’elles offrent les joies de la neige ?

Ski de piste ou de fond, raquettes, randonnées,  parties de luge ou de boules de neige ?

Ce sont des cris de joyeuseté qui résonnent lorsque filent les luges, qu’elles dévalent les pentes, que parfois elles se renversent et que fusent les rires de corps qui roulent sur le tapis blanc.

La neige ramène vers l’enfance, vers l’insouciance, vers une vie claire, lumineuse,  qui ne s’encombre pas de noirceur.

La neige est magique, comme le sont ces sapins centenaires que le givre rend encore plus majestueux.

Les sapins des Vosges dessinent des crêtes à l’entame du ciel. Ils renvoient leurs formes  élancées à la ligne de la Forêt Noire ou, lorsque l’horizon s’éclaircit, aux Alpes Bernoises dont la vue procurera toujours de l’émotion.

Lorsque les joues sont cramoisies, qu’un vent trop vif pince le visage, on trouvera une auberge pour s’y réchauffer.

S’installe alors une lenteur, une douce pesanteur  qui investit le corps et  la tête, qui dit qu’il fait bon clore l’année dans cette quiétude et glisser dans la nouvelle avec une légèreté de poudreuse, et espérer que l’année qui se profile sera bienveillante.

Bon passage dans l’An Neuf !

Bonne Saint-Sylvestre !

Et que  l’année nouvelle vous apporte une ribambelle de joies, grandes et petites !

 

 

 

print

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>