Rhum arrangé aux violettes de Pascal Heitzmann

Lorsque j’ai publié sur ma Page Facebook mon texte sur les violettes, Pascal Heitzmann m’a envoyé cette surprenante photo de 1000 violettes posées dans un bocal en verre. J’ai trouvé cette photo si impressionnante avec cette masse de violettes derrière une paroi de verre.

Pascal donne ces précisions : Voici une autre utilisation de la violette : j’ai préparé un « rhum arrangé » en y plongeant un millier de violettes. C’est bien la première fois que je vois un rhum arrangé aux violettes. Dans cette préparation de t-rhum, les Réunionnais, les Antillais et les Malgaches font macérer divers ingrédients pour le parfumer : des plantes, des écorces, des fruits, des gousses de vanille et des graines. Cette boisson emblématique est agréablement parfumée et sacrément traitresse tant elle est plaisante au palais !

Rhum arrangé aux mille violettes © Pascal Heitzmann

Si vous aussi souhaitez faire un rhum arrangé aux violettes, voici sa recette : du rhum blanc et, dans cette bouteille 1000 violettes, 2 à 3 mois de macération. Filtrez ensuite et ajoutez du sirop de canne à raison de 30 à 40 g sur un petit flacon de 25 cl.

Violettes dans rhum arrangé après 24 h © Pascal Heitzmann
Violettes dans rhum arrangé après 24 h : la couleur de la fleur a déjà été transmise à la fleur © Pascal Heitzmann

Voici sa bouteille après seulement 24 heures de macération : vous noterez que la couleur de la violette est déjà passée dans le rhum. Pascal Heitzmann précise qu’il a fait un autre essai en ajoutant une gousse de vanille. Il conclut que les deux rhum sont « très fins et floraux ».

Et voici comment Pascal Heitzmann, décore et anoblit une compotée de légumes avec des violettes et des pâquerettes.

Pâquerettes et violettes sur légumes © Pascal Heitzmann

C’est le printemps dans l’assiette !

Bravo et merci, Pascal, pour les photos et les idées !

print

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>