Cordial aux noix vertes de Raymonde

Raymonde Kayser de Hagenthal-le-Bas, un village du Sundgau, m’a communiqué cette recette qu’elle fait depuis 50 ans et qui lui fut transmise par ses parents. Ce cordial facilite la digestion, notamment lorsqu’on ajoute une branche d’absinthe à la macération.

pour 1,2 litre de cordial

  • 1 litre d’eau-de-vie
  • 11 noix vertes cueillies autour de la Saint-Jean
  • 200 g de sucre candi (dit Brustzucker) ou de sucre de canne (dit Rohrzucker)
  • 3 clous de girofle
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 c à café de cumin en grains
  • facultatif : 1 petite branche d’absinthe (dit Vermuth en alsacien), une plante médicinale très amère qui aide à la digestion

Laissez reposer les différents ingrédients pendant 50 jours avant de passer l’ensemble à la passoire et mettez en bouteilles.

Dégustez selon besoin et envie. Cet alcool se garde plusieurs années.

Notez qu’on peut ajouter à la préparation 1 branche d’absinthe, dit Vermuth, cette plante médicinale qui contient une forte amertume et qui aide à la digestion.

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>