Une remarquable sélection de tableaux de peintres suisses à voir dans le Valais

Anker et d’autres : les plus beaux tableaux suisses à Martigny

Albert Anker, la petite amie 1862, huile sur toile
Albert Anker, la petite amie 1862, huile sur toile

La Fondation Pierre Gianadda à Martigny, dans le Valais, en Suisse, accueille l’exposition Chefs-d’œuvre suisses qui offre un panorama des chefs-d’œuvre de la peinture suisse. C’est l’occasion exceptionnelle de découvrir une riche sélection des œuvres rassemblées par Christoph Blocher, un des plus fervents admirateurs et collectionneurs de la peinture helvétique.

Albert Anker, Appliquée 1868, huile sur toile
Albert Anker, Appliquée, 1868, huile sur toile

Cet ancien conseiller fédéral possède en effet la plus grande collection privée d’art suisse, un ensemble de tableaux peints aux alentours de 1900, dont cent vingt-six sont présentés au public, pour l’occasion.

Au sein de sa collection, l’artiste bernois Albert Anker au réalisme minutieux. Il est qualifié du titre de « peintre national » de la Suisse pour ses merveilleuses représentations populaires de la vie rurale au 19e siècle, réalisé avec une précision et une douceur impressionnantes.

Albert Anker, Vieillard et deux enfants, 1881, Huile sur toile
Albert Anker, Vieillard et deux enfants, 1881, Huile sur toile

Ferdinand Hodler représente l’autre point fort de cette exposition. A ces noms s’ajoutent ceux d’Alexandre Calame, Giovanni Segantini, Robert Zünd, Félix Vallotton, Giovanni Giacometti, père du sculpteur et peintre Alberto, Ernest Biéler, Adolf Dietrich, Cuno Amiet, pour n’en citer que quelques-uns.

L’accrochage à la Fondation Pierre Gianadda reflète la diversité des artistes qui composent le fonds de M. Blocher. Selon une pluralité thématique définie par le commissaire de l’exposition Matthias Frehner, le parcours se décline en sections distinctes qui mettent en exergue différents thèmes et genres: paysages, portraits, natures mortes.

En proposant ce vaste « panorama » sur plusieurs décennies d’art figuratif suisse, cette exposition met en lumière l’habileté particulière d’artistes représentatifs, célèbres ou moins connus, observateurs attentifs de la vie quotidienne ou peintres des sublimes étendues montagneuse.

Albert Anker, L'école en promenade, 1872, huile sur toile
Albert Anker, L’école en promenade, 1872, huile sur toile

La réservation n’est pas nécessaire pour la visite.
Cette fondation est un des musées les plus sereins que je connaisse. Il est permis de garder son sac avec soi, de faire des photos, à l’extérieur, dans le merveilleux parc de circuler entre les oeuvres d’art avec recommandations de marcher sur la pelouse.

L’atmosphère bon enfant et décomplexée est décomplexante en comparaison de la rigidité monotone et sévère qui a souvent cours dans les musées.

Le port du masque est obligatoire.

Tous les jours de 9h à 19h.

L’exposition se déroule jusqu’au 22 novembre 2020

Tableau Albert Anker, portrait d'une petite fille, 1885, huile sur toile
Tableau Albert Anker, Portrait d’une petite fille, 1885, huile sur toile
Robert Zünd, Lac des Quatree cantons, vue sur le Vitznaustock, non daté, Huile sur toile
Robert Zünd, Lac des Quatre cantons, vue sur le Vitznaustock, non daté, Huile sur toile
Ferdinand Hodler Le lac  de Thoune et la chaîne du Stockholm, 1904, Huile sur toile
Ferdinand Hodler Le lac de Thoune et la chaîne du Stockholm, 1904, Huile sur toile
Ferdinand Hodler, Le Grammont, 1905, Huile sur toile
Ferdinand Hodler, Le Grammont, 1905, Huile sur toile

Crédit photo : Simone Morgenthaler

print

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>