Streuselküeche de Brigitte Moog

Découvrez également cette recette sur ON CUISINE ENSEMBLE AVEC FRANCE BLEU ELSASS

Du lundi au vendredi à 10h05

Brigitte Moog et son Streuselküeche lors de l’émission © Simone Morgenthaler

Diffusion du mercredi 24 octobre 2018 

Le Streuselküeche est par excellence le gâteau du petit déjeuner. La pâte levée fraîchement cuite, surmontée de Streusel croustillant, qui sent bon le beurre, fait généralement l’unanimité. Brigitte Moog fait découvrir la recette de sa marraine Lucie Fischer de Schleithal.

Brigitte Moog, qui travaille comme démonstratrice culinaire, a une technique pour ne pas attendre que la pâte lève : elle enfourne le gâteau dans un four départ froid auquel elle fait d’abord atteindre la faible température de 50°, ce qui permet à la pâte de doubler rapidement de volume, avant d’augmenter la température à 180° pour finir la cuisson.

Passionnée par la culture et l’identité alsaciennes, Brigitte Moog est aussi   présidente du groupement du Théâtre du Rhin et vice-présidente de Heimetsproch un Tradition, association qui milite pour la promotion de la langue alsacienne, notamment par le journal D’Heimet zwische Rhin un Vogese.

Brigitte Moog est venue au studio de France Bleu avec Rémy Morgenthaler, le président de Heimetsproch un Tradition, se renvoyant avec aisance la balle même si Rémy Morgenthaler reconnait qu’il est meilleur dégustateur que pâtissier.

Quelques précisions sur le mot Streusel. En allemand c’est un mot qui est à la fois masculin et neutre : on peut dire  der Streusel ou das Streusel.

Le dictionnaire étymologique Duden précise que ce mot vient de Streu c’est-à-dire de Stroh (la paille)  et qu’il désigne une couche de paille ou de feuilles que l’on pose sur le sol de l’étable (“das in einer dickeren Schicht verteilt als Belag auf dem Boden z. B. für das Vieh im Stall dient “).

pour 1 moule d’environ 28 cm de diamètre (pour 6 à 8 personnes)

pour la pâte
  • 30 cl de lait
  • 1/2 cube de levure de bière fraîche (20 grammes)
  • 80 g de sucre
  • 100 g de beurre
  • 500 g  de farine
  • 1 œuf
  • ½ cuillère à café de  sel
pour le streusel
  • 200 g de farine
  • 100 g de sucre
  • 100 g de beurre mou
  • 50 g  d’eau

Pour couper le cube de levure de bière, Brigitte Moog précède en coupant par la diagonale : ainsi elle obtient une parfaite moitié et l’autre moitié reste intacte et non effritée.

Mettez dans une casserole, le lait, la levure, le sucre et le beurre et chauffez à 37° en évitant surtout de faire bouillir (l’ébullition détruit la levure).

Mettez la farine et l’œuf dans un récipient et ajoutez progressivement ce mélange  tiède, puis rajoutez le sel. (Notez que le sel ne doit pas entrer directement en contact avec le levain car il annulerait l’effet de la levure). Pétrissez soit à la main ou dans un robot pendant au moins 15 mn.

Pendant ce temps préparez un moule à manqué que vous chemisez de papier sulfurisé.

A la fin du pétrissage, vous aurez une pâte non ferme,  plutôt liquide, ce qui est normal. Versez cette pâte dans le moule à manqué beurré et fariné.

Préparez le streusel : Mettez tous les ingrédients du streusel dans un récipient mais en rajoutant l’eau au fur et à mesure. Malaxez entre vos doigts afin d’obtenir le  streusel, c’est-à-dire une masse grumeleuse.

Répartissez  le streusel  sur la pâte  et,  avec les doigts,  pressez-le légèrement pour le faire  un peu rentrer dans la pâte à intervalles réguliers.

Enfournez à froid dans un four que vous positionnerez sur 50° (th. 2)  pendant 25 minutes puis,  lorsque la pâte aura doublé, augmentez la température à 180°(th. 6) et  laissez cuire pendant 25 à 30 minutes.

Cette technique de cuisson départ froid est rarement usité. Elle réussit parfaitement et elle évite les longues attentes de levée de la pâte.

Dégustez ce gâteau au petit-déjeuner avec café, thé ou chocolat. Dans l’après-midi, Brigitte aime l’accompagner d’un verre de gewurztraminer.

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>