Salade de pommes de terre de Danielle Crévenat-Werner

Grumbeeresalat ou Ardäepfelsalat

salade de pommes de terre

Découvrez également cette recette sr On cuisine ensemble avec France Bleu Elsass du mercredi 27 juillet 2016

La linguiste Danielle Crévenat-Werner aime la salade de pommes de terre qui accompagne avec bonheur les jambonneaux cuits au court-bouillon, les saucisses chaudes de Strasbourg dites « knacks » et qui est aussi une alliée du munster et des harengs.

Dans cette recette extraite du livre Mon Alsace gourmande, un verre de lait chaud, voire bouillant, est ajouté à la salade pour la rendre onctueuse.

pour 4 à 6 personnes

  • 1,2 kg de pommes de terres (des rattes ou des pommes de terres du type Belle de Fontenay,  BF 15, Roseval, Viola ou autres)
  • 200 g d’oignons
  • sel, poivre
  • 8 cl d’huile d’arachide (ou de tournesol)
  • 4 cl de vinaigre de miel et de plantes (type Melfor ou Miellex)
  • 1 dl de lait chaud (ou d’eau ou de bouillon)
  • 1 cuillerée à soupe de persil haché

Lavez les pommes de terre et faites-les cuire en robe des champs dans l’eau salée. Épluchez-les encore tièdes et coupez-les en rondelles. Disposez-les dans un saladier. Ajoutez les oignons finement coupés, le sel, le poivre, l’huile, et le vinaigre. Ajoutez le lait chaud, ou le bouillon chaud ou l’eau chaude. Dégustez.

Les idées et les souvenirs de Danielle Crévenat-Werner

Danielle insiste sur l’importance d’utiliser des pommes de terre bien cuites, de préférence farineuses, qu’elle épluche très chaudes (en les tenant au bout d’une fourchette) avant de les faire tomber dans la vinaigrette qu’elle a préparée au fond d’un saladier (avec oignons hachés, huile de tournesol et vinaigre de miel et de plantes).

Elle rappelle que sa grand-mère Christine, marchande de chaussures à Petersbach (en Alsace Bossue) ajoutait à la salade  de pommes de terre une cuillerée à soupe de crème fraîche particulièrement bienvenue. “Même mon beau-père trouvait que c’était la meilleure salade de pommes de terre qu’il ait jamais mangée, alors qu’il détestait la crème fraîche !”

Danielle précise qu’au pays de Bade, on ajoute parfois à la salade de pommes de terre une pomme-fruit crue finement coupée ainsi que du céleri cuit coupé en lamelles, ainsi qu’un bouillon de légumes ou de viande chaud.

Et puis elle se souvient  d’une merveilleuse salade de pommes de terre dégustée à Maastricht en Hollande : des tomates étaient ajoutées à cette salade, ainsi que des haricots-fèves, de la salade verte ciselée et des rondelles de concombres.

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>