Petits flans portugais dits pastéis de nata de Brigitte Moog

Petits flans portugais dits Pastels de nata © Getty

Découvrez également cette recette sur On cuisine ensemble avec France Bleu Elsass

Du lundi au vendredi à 10h05

Par Simone Morgenthaler le jeudi 6 juillet 2017

Les bienheureux qui ont goûté aux pastéis de nata ont envie d’y revenir tant ces flans cuits dans une pâte feuilletée sont exquis, surtout lorsqu’ils sont encore un peu tièdes. Ils sont cuits dans de petits moules de la taille équivalent à celle d’un muffin.

Cette pâtisserie typique du Portugal est aussi appelée pastel de Belém, un quartier réputé de Lisbonne, connu comme le lieu d’où sont partis beaucoup de grands explorateurs portugais pour leurs voyages à travers le monde. En particulier, c’est l’endroit d’où est parti au 15e siècle Vasco de Gama pour les Indes.

Le goût de la cannelle est apporté par un bâton de cannelle. Il est toutefois possible de saupoudrer cette friandise d’un voile de cannelle en poudre à la sortie du four, avant dégustation.

Les moules utilisés sont proches de la taille de ceux utilisés pour les muffins.  De forme conique, ils ont environ 5 cm de hauteur et le diamètre de la partie supérieure est d’environ 6 cm.

Cette recette diffère de  la recette portugaise. C’est ce que m’a précisé une passionnée de gastronomie, Véronique Ferreira De Matos dont la belle-famille est portugaise.

Ici vous  donnez la recette de la crème pâtissière à la française, parfumée à la cannelle, écrit-elle. Or la vraie crème pour les “pastéis de nata” , est faite avec la crème pâtissière version portugaise à laquelle on rajoutent un sirop très sucré (fait de 150 g de sucre et 80 ml d’eau) que l’on cuit à part.

Pour la pâte, il faut  la rouler  en boudin bien serré et ensuite couper des tronçons de + ou – 3 cm que l’on place dans les petits moules en s’aidant du pouce pour l’appliquer les parois du moule.  C’est un dessert délicieux mais très sucré comme la plupart des desserts portugais, ajoute Véronique Ferreira De Matos. “Pastel” signifie  pâtisserie en portugais et  “nata”  signifie crème. On dit “pastel” au singulier et “pastéis” au pluriel.

A vous de jouer selon que vous ayez envie de la version d’origine ou de celle ci-bas moins sucrée.

pour 12 pastéis de nata

pour la pâte
  • 500 g de pâte feuilletée
pour la garniture
  • 25 cl de lait
  • 25 cl de crème fraiche liquide
  • 150 g de sucre
  • 50 g de farine
  • 5 jaunes d’œufs
  • 1 bâton de cannelle
  • le zeste d’un citron tranché à l’éplucheur (non râpé : il sera retiré à la fin de la cuisson du flan)

Versez le lait, la crème, le sucre, les jaunes d’œufs dans un bol puis mixez ou mélangez à l’aide d’un fouet  afin d’obtenir une masse homogène

Rajoutez la farine puis mélangez le tout afin d’obtenir un appareil idem bien homogène et mettez dans une casserole style fait tout.

Ajoutez la cannelle et le zeste de citron, faites chauffer à feu doux en évitant à tout rix d’atteindre l’ébullition. Lorsque la masse est à environ 80° continuez à remuer sur feu doux durant 15 à 20mn tout en remuant et sans faire bouillir.

Pendant la cuisson préchauffez le four à 200° (th 6-7)

Etalez la pâte, puis coupez des disques avec un verre ou un emporte-pièce d’environ 10cm.

Mettez les disques de pâte dans des moules à muffins.

A la fin de la cuisson, retirez la cannelle et le zeste de citron.

Versez la préparation dans les moules en prenant soin de ne pas remplir jusqu’en haut.

Enfournez pendant 25 – 30 mn à 200°, jusqu’à coloration de la crème.

Laissez tiédir sur une grille de refroidissement pendant environ 15 mn.

Les  pastéis de nata se dégustent tièdes ou froids.

Vous pouvez aussi les  saupoudrer d’un voile de cannelle en poudre ou de sucre glace avant dégustation.

Au lieu de 12 exemplaires, vous pouvez aussi réaliser 24 exemplaires avec des moules plus petits.

 

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>