Pain de Noël aux fruits secs dit Chrischtstolle

Ce gâteau, déjà mentionné dans une chronique de 1474, est originaire d’Allemagne, de la région de Saxe et de Dresde. Sa forme de “lange enveloppant” saupoudré de blancheur rappelle l’Enfant Jésus. En Alsace, on ne dégustait autrefois le “Chrischtstolle” qu’après le 28 décembre, en réminiscence des Saints Innocents exécutés par Hérode à Bethléem. Ce souverain juif avait ordonné le meurtre de tous les garçons de moins de deux ans dans la région de Bethléem, car il craignait la concurrence d’un roi des juifs dont l’arrivée lui avait été annoncée par les rois mages.

Il existe diverses variantes de ce gâteau. Cette recette provient de Lily, la maman de la comédienne Patricia Weller.

Elle est originale par l’ajout de fromage blanc.

Elle est extraite de mon livre Décors et recettes de Noël (La Nuée Bleue)

Pain de Noël aux fruits secs dit Chrischtstolle © Marcel Ehrhard

pour 1 gâteau pour 6 à 8 personnes

pour la pâte
  • 500 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 200 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 4 gouttes d’essence d’amandes amères
  • 5 cl de rhum
  • le zeste d’1 citron râpé
  • 1 pincée de cardamome (facultatif)
  • 1 pincée de noix de muscade râpée
  • 3 oeufs entiers
  • 175 g de beurre (ou de margarine)
  • 250 g de fromage blanc en faisselle (bien égoutté)
  • 125 g de raisins de Corinthe hachés
  • 125 g à 250 g de petits raisins secs (sultanines)
  • 50 à 100 g d’écorce de citron confite (coupée en minuscules dés)
  • 100 g d’amandes douces ou de noisettes
pour badigeonner
  • 50 g de beurre fondu
pour saupoudrer
  • 50 g de sucre glace

Mélangez farine et levure chimique et tamisez-les sur votre plan de travail.

Faites un creux au centre de la farine.

Disposez-y le sucre en poudre, le sucre vanillé, les différents aromates et épices, ainsi que les oeufs.

Incorporez une partie de la farine à ces ingrédients de manière à obtenir une épaisse “bouillie”.

Disposez sur cette masse le beurre (ou la margarine) coupé en petits morceaux, le fromage blanc, les raisins de Corinthe et les sultanines, les amandes (ou noisettes) et l’écorce de citron confite.

Recouvrez les fruits secs de farine puis mélangez rapidement ces différents ingrédients de manière à obtenir une pâte homogène. Si celle-ci devait “coller” à vos mains, rajoutez un peu de farine.

Donnez à la pâte sa forme de lange replié.

Disposez-la sur une tôle recouverte de papier sulfurisé beurré.

Faites préchauffer le four à 25O° (thermostat 8), enfournez et réduisez la chaleur à 160°-180° (thermostat 5-6). Laissez cuire pendant 50 à 60 minutes.

Dès la sortie du four, enduisez le “Chrischtstolle” de beurre fondu à l’aide d’un pinceau puis saupoudrez-le de sucre glace.

Exquis à toute heure, ce gâteau se marie avec bonheur aux saveurs épicées du vin chaud.

print