La dernière émission de la série « Sür un siess »

 

 

Visionnez ici l’émission conservée par Ina.fr 

 

Cette émission Sür un Siess porte le numéro 471 et fut diffusée le 14 juin 2008 à 17 h 40 sur France 3 Alsace.

Simone et Jean-Georges © Ina.fr

Elle fut la dernière de la grille de l’année 2008.

Elle fut aussi la dernière de la série Sür un Siess qui avait duré 13 ans.

Mariette et Jean-Georges Pflimlin restauraient alors à Hundsbach, dans le Sundgau, un moulin ouvert certains jours aux visiteurs. Ce couple consacrait alors depuis quinze ans son temps libre à ce moulin à grains, une pièce importante du patrimoine de la vallée du Thalbach. Le lendemain de l’émission,  la nouvelle roue fut mise en eau.

© Ina.fr

Jean-Georges, technicien dessinateur de métier, avait dessiné les plans de laroue à augets, faite en mélèze et en chêne. Ce bel ouvrage de menuiserie donne un charme fou à cette maison à colombages. La date de 1798 est gravée dans le colombage mais des textes d’archives attestent de sa présence en 1394 déjà.

Pour Mariette, cette restauration était un retour vers sa maison d’enfance. Elle est née et a grandi dans ce moulin qui n’était plus en fonction depuis 1926 lorsque son grand père mourut. Le local de meunerie devint alors débarras. A l’extérieur, les roues à augets avaient disparu ainsi que la canalisation d’arrivée d’eau. A l’intérieur, tout était resté en place : la machinerie avec trois paires de meules ainsi que la chambre de l’ouvrier à l’étage.

A son mariage, Mariette quitta le moulin pour vivre avec Jean-Georges à Franken, le village voisin. Elle hérita du moulin à la mort de sa maman en 1992. Guy Meyer, professeur d’histoire et passionné des moulins, les rendit attentifs à la beauté et la conservation du site et du matériel. Le local de meunerie date du 14e siècle et ce mécanisme d’ingéniosité est à lui seul une œuvre d’art. La plupart des moulins ont disparu du paysage sundgauviens. Souvent détruits ou transformés en habitation, ils n’ont plus le mécanisme qui transformait les céréales en farine.

Hubert et Mariette © Ina.fr

Naquit alors l’idée de créer en 2003 l’association des Amis du moulin qui se fixe pour but d’entretenir et de sauvegarder ce patrimoine dans une restauration respectueuse de l’environnement. Mariette et Jean-Georges deviennent lauréats en 2006 du Prix Initiatives Région Alsace et figurent dans le livre édité à cet effet « les routes de l’audace ».

 Le lapin au roquefort © Ina.fr

Pour l’émission, Mariette et Jean-Georges Pflimlin avaient souhaité un lapin au roquefort  d’après une recette originale  qui leur avait a été transmise par leur fille et qui faisait l’unanimité dans leur famille. Et Hubert Maetz, le chef du Rosenmeer à Rosheim, réalisa ce plat avec l’excellence et l’enthousiasme qu’il avait témoignés lors des 470 précédents. Je l’en remercie encore bien chaleureusement.

Moulin de Hundsbach
2, rue du moulin
68 130 Hundsbach

 

 

Le moulin des époux Pflimlin situé à Hundsbach dans la vallée de Thalbach dans le Sundgau
print

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>