Hützelbròt de Marguerite Woerlé

Hützelbrot, pain de Noël aux fruits séchés © Marguerite Woerlé, Boulangerie-pâtisserie Woerlé

Ce dessert d’hiver bas-rhinois, fait de fruits séchés de nos vergers, de fruits secs, d’épices et de pain sec, est l’équivalent du rewecke haut-rhinois. Voici la recette de Marguerite Woerlé, qui tient la boulangerie-pâtisserie strasbourgeoise.

Créée par son grand-père, la boulangerie-pâtisserie Woerlé  a fêté son centenaire en 2019.

Le mot Hützel,  signifie en alsacien “poire séchée”, ou “fruits séchés”. Ce mot était usité dans le pays de Hanau (dans la région de Bouxwiller). Cette dénomination très ancienne n’est plus courante aujourd’hui  (où le mot Hützel désigne… le porcelet).

L’originalité de la recette réside dans le fait qu’elle ne nécessite pas de pâte à pain fraîche comme pour le Bìrewecke mais que l’on utilise du pain sec. En fruits secs, Marguerite n’ajoute pas de pommes séchées ni de poires séchées. Mais libre à vous d’ajouter ou de remplacer des ingrédients. Notez aussi que Marguerite n’ajoute pas d’alcool blanc au Hützelbrot. Elle préfère conserver intact le goût des fruits et aussi permettre aux enfants d’accéder aisément à ce dessert.

La boulangerie-pâtisserie Woerlé est d’habitude toujours présente au Bredelmarik, le marché de noël des petits gâteaux qui se tient devant le palais Rohan. Ce ne sera pas le cas en cette année 2020 pour raison de crise sanitaire.

Marguerite Woerlé, issue du conservatoire de Strasbourg,  est aussi une passionnée de chant. Amatrice d’opérettes, elle est  la présidente de l’association Opéra Piano  qui s’occupe de chant lyrique et de création de spectacles d’opérette dans la région.

pour 9 Hützelbròt de 250 g chacun

  • 300 g de pain sec (un peu plus qu’une baguette)
  • 300 g d’abricots séchés
  • 200 g pruneaux dénoyautés
  • 300 g figues séchées
  • 150 g de dattes dénoyautées
  • 100 g de noix
  • 100 g de noisettes blanches entières
  • 100 g d’écorces d’orange confites
  • 100 g de fruits confits tricolores
  • 100 g  de raisins de Corinthe
  • 100 g de sultanines
  • 200 g de sucre glace
  • 60 g de farine
  • 20 g de badiane moulue finement (ou de l’anis moulu finement)
  • 12 g de cannelle

Veillez à coupez les fruits secs en dés d’environ 1 cm de côté.

Faites tremper le pain sec dans de l’eau, dans une quantité suffisante pour qu’il puisse bien s’imbiber.

Pendant ce temps,  mélangez dans une bassine tous les autres ingrédients.

Essorez le pain trempé pour en extraire le maximum d’eau.  Incorporez au fur et à mesure le pain essoré dans la masse d’ingrédients. Quand ce mélange est homogène (pratiquement après avoir incorporé tout le pain), formez  des petits pains ovales. Pour les formez, veillez à mouillez les mains pour que l’appareil à Hützelbrot n’y adhère pas trop.

Enfournez à 180° (th.6) pendant 35 à 45 minutes, en surveillant.
Après les avoir sortis d fours, vous pouvez facultativement enduire ces Hützelbròt d’un peu de sirop fait d’eau et de sucre et les décorer à votre guise d’une cerise bigarreau confite, et de cerneaux de noix.

 

Bon à savoir

Servez ces pains de fruits en dessert pendant la période de l’Avent et au-delà des fêtes.

Emballés dans du papier-film ils se conservent pendant plusieurs mois. Servez-les aussi en accompagnement de foie gras.

Ou bien, en dessert,  faites flamber au kirsch ou autres alcool blanc des tranches de Hützelbrot et servez-les avec une boule de glace vanille. 
Un pur délice, dit Marguerite.

print

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>