Galettes de pommes de terre de Jean-Michel Obrecht

Découvrez également cette recette sur ON CUISINE ENSEMBLE AVEC FRANCE BLEU ELSASS

Du lundi au vendredi à 10h05

Diffusion du mardi 23 octobre 2018

Dites “galettes de pommes de terre et vous verrez le regard des Alsaciens pétiller. Ce petit plat savoureux était souvent servi avec une salade verte le vendredi, jour sans viande. Jean-Michel trouve que les meilleures galettes de pommes de terre sont celles de sa maman Annie dont voici la recette.

Galettes de pommes de terre d’Annie Obrecht © Jean-Michel Obrecht

L’originalité dans sa recette c’est qu’elle remplace généralement la farine par de la semoule de blé fine. Elle mélange parfois deux sortes de pommes de terre farineuses, en ajoutant des Marablele dont la chair jaune donne une couleur intéressante aux galettes. La variété de pommes de terre Marabelle prend toutefois au cœur de l’hiver un goût légèrement sucré qui ne se prête pas bien à ces galettes. Annie utilise une râpe qui réduit finement les pommes de terre en une texture plus proche de la compote que des fils de la taille de carottes râpées.

Ce plat a plusieurs désignations alsaciennes : Ardäepfelkiechle, Grumbeerekiechle, Rappegieger . Dans la partie francophone de l’Alsace on les appelle Dotche.

pour 4 personnes

  • 1 kg de pommes de terre farineuses, type Mona Lisa.
  • 3 œufs
  • 3 cuillerées à soupe de farine ou de semoule de blé fine
  • sel, poivre,
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1 oignon
  • 1 petit bouquet de persil ou de ciboulette
  • pour les faire revenir : 2,5 dl d’huile de tournesol ou d’arachide

Pour râper  les pommes de terre de préférence, Annie Obrecht utilise une râpe en plastique (type Tupperware) qui réduit finement la pomme de terre.

Éliminez l’excès d’eau.

Ajoutez les œufs et la la semoule (ou la farine).

Salez, poivrez et parfumez à la noix de muscade.

Ajoutez le persil haché ou la ciboulette ciselée.

Mélangez et ne laissez pas reposer car les pommes de terre noircissent rapidement.

Faites chauffer de l’huile de friture dans une poêle.

Prélevez une cuillerée à soupe de l’appareil à galette, posez-la dans l’huile bien chaude, aplatissez-la du dos de la cuillère pour lui donner une forme ronde.

Posez d’autres galettes dans la poêle jusqu’à la remplir.

Laissez dorer les galettes avant de les retourner.

Comptez environ 4 minutes de cuisson de chaque côté.

Déposez éventuellement les galettes cuites sur du papier absorbant pour que l’excès d’huile s’en retire.

Servez avec salade de mâche (assaisonnée avec une vinaigrette à l’échalote) ou une scarole (assaisonnée avec une vinaigrette parfumée à l’ail).

Idéalement les galettes de pommes de terre se dégustent de suite. Mais s’ils vous en restent vous pouvez les réchauffer à la poêle ou au four. 

Certains apprécient aussi de finir le repas avec une galette de pomme de terre accompagnée de compotes de pommes (ou compote faite avec d’autres fruits).

Comment vous nommer ces galettes et comment vous les accompagnez ?

Par ma page Facebook j’ai découvert en sus que vous les aimiez avec de la coriandre, après une soupe de citrouille, avec du saumon fumé, avec de la confiture, qu’il vous arrivait d’ajouter du gruyère râpé à l’appareil.

 

Marc Chaudeur Mir han : Ràppedàtsch gsaat!

In Strossburj ! Mir sin schun sitter e Johrhundert e klaaanburjerlichi Steckelburjerfamilie…

Au ebs interessants für Dich, Simone : mini Màmme het àls ” Mültäschle ” gkocht… Dies isch doch nit elsässisch ! Wàhrschiens isch dies vun minr Grossmàmme gkomme, die e Rhinlàndditschi isch gsin….

Andrée Gug On dit « Ardaepfelkiechle » chez nous à Erstein.

Jean-Marc Ermann Les « râpés », c’est un plat traditionnel Lorrain.

Barbara Mindermann “Kartoffelpuffer” : ja j’adore 😊

Huguette Lauth Merci pour votre rappel de nos traditionnelles recettes : les « Grumbereckiechle » (en Moselle ) ou « Arfdaepfellkiechle » (en Alsace) on est toujours aussi content de vous lire , toute diffusion de votre part nous fait retomber en enfance et je suis comblée. Merci Simone.

Philippe George Ma mère faisait des dotches tout les lundis midi. C’était excellent et j’en fait de temps en temps en son souvenir. Merci Simone pour le rappel de nos traditions culinaires.

Sonia Kilhoffer 😍 mes filles adorent les Ràppekiechle de maman….!

Marlène Zoller Je les nomme “RAPEDATCH”. C’est très bon, pas cher et ça change des plats de viande.

Brigitte Stahl Rabidatchle une tuerie plat de mon enfance à Molsheim ! Depuis toute petite on disait « Rabidatchle » à la maison, car on “rab” et on “datch” (râper et tapoter) !

Denis Muller Avec une bonne soupe de légumes.

Franz Rauschenbach ajoutez à la recette 100 g de fromage blanc et 100 g d’emmental râpé et vous m’en direz des nouvelles ! (je sais que les puristes crieront au scandale mais ce seront les 1er à essayer 😄 )
Dagmar Pabst J’adore avec un peu de fromage râpé.

Marianne Robert avec de la salade mais également avec de la confiture c’est très bon

Fabienne Le Merrer Wurster Un régal avec une bonne salade

Sylvie Quintle Mmmmm j’aime et j’en fais souvent avec de la salade ou du saumon encore mieux des truites d’Orbey une bonne adresse

Jacky Djackenew On en mange ce soir , après la soupe de citrouille

Laurence Moench Pour les rendre plus verte je rajoute du vert de poireau 😉

Liliane Mappus Gmias Supp un Ardaepfeldotcha comme chez mamama 😋

Marie-bernadette Vogel Avec de la compote – ou de la salade verte. …

Adrienne Lenz Avec du saumon fumé, un régal.

Marie Clementz on peut y rajouter de la coriandre fraîche, ma grand-mère rajoutait des flocons d’avoine et pas de farine, c’est délicieux;

Genevieve Diem C’est un plat que ma grand-mère faisait souvent avec de la salade verte

Christelle Bauer oh la la ! un vieux souvenir qui remonte … Le jour où on a fait ces galettes avec mon grand-père, je devais avoir dans les 10 ans ! Merci pour la recette, car je n’avais jamais réussi à refaire ces galettes (des madeleines de Proust en somme) . Je vais tester ! je vous en dirai des nouvelles

Jean-Philippe Ziegler Die vun minere Màmme sin d’Beschte (uff de Welt ) g’sin … 😍 (les meilleures sont celles de maman)

Mamie Dadou Oh ja,  awer du machsch sie jetz grad so gud Jean Philippe, loss dich emol einlade !!!

Oh mais tu les fais tout aussi bien Jean-Philippe. Laisse-toi un jour inviter !!!)

Roland Notheisen Il y avait celles de ma MAMAMA

Moku Gen Liehr Einmàl im Mònet bi uns im Tempel

Fanfan Fohrer Trop bon ça. Je perpétue la tradition

Schini Ruffy Michèle Meinere maman a … die sin so ebs gudes Jean-Philippe Ziegler gall Mamie Dadou dés ich a d’bescht vun de WALT

Christine Deleuze Ah oui ma mère en faisait souvent, et nous avons à la maison poursuivi cette habitude

Jack Schmitter Grumbeerekiechle , un griener  Sàlàt vòm Gàrte , e Glàs Sylvàner , un d’Walt kàn under géhn …….!😄  (ces galettes avec une salade verte du jardin, un verre de sylvaner et le monde peut s’écrouler…. !

Christiane Kirsch Kuffler Turkawka mes petits-enfants adorent … moi aussi … merci.

Isabelle Hauber-Landry Miam. J’adore. Je continue à en faire en Bretagne.

Ursula Mattulke  mit ere Brockelbohnesupp (avec une soupe de haricots fèves)

Annie Jelinski Un régal, n’importe quel jour de la semaine 😉

Gérard Cénec On s’en régalait quand j’étais gamin ! C’est ma madeleine ! Depuis j’en ai souvent mangé mais je n’ai jamais retrouvé cette bonne odeur qui régnait dans la cuisine familiale. Et pourtant ma femme est un cordon bleu ! Chères femmes, si vous saviez l’influence que vous avez…

Carine Gitz Mon petit truc en plus, du cerfeuil pour apporter un peu de fraicheur ! 😉

Christiane Dietenbeck Hummmm cela donne vraiment envie. Les choses simples sont souvent les meilleures.

Vous avez raisonChristiane Dietenbeck ! Vous êtes sur une île loin de l’Alsace où vous continuez à enseigner passionnément l’hôtellerie et la restauration. Recevez mes meilleures pensées d’Alsace !

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>