Cornichons à l’aigre-doux au sucre roux de Jean-Michel Obrecht

Découvre également cette recette sur ON CUISINE ENSEMBLE AVEC FRANCE BLEU ELSASS

Du lundi au vendredi à 10h05

Cornichons
Cornichons © Getty
Diffusion du mardi 31 juillet 2018 

Les cornichons, que juillet voit venir à maturité, sont les compagnons idéaux des pique-niques. En Alsace, on aime les mettre dans une saumure rendue aigre-douce par l’ajout de sucre, ici du sucre brun.

 pour 1 kg de cornichons

  • 1 kg de cornichons (ils peuvent être gros et coupés en 2 ou en 4 dans le sens de la longueur)
  • 40 cl de vinaigre d’alcool
  • 10 cl d’eau
  • 50 g de sucre roux (ou blanc)
  • 1 dizaine de brins d’estragon ou 1 petite branche de thym
  • 2 tiges d’aneth
  • 2 feuilles de laurier
  • 10 à 20 oignons grelots
  • 10 grains de poivre
  • 10 grains de coriandre
  • 40 g de sel

Frottez les cornichons sous l’eau avec une brosse pour en enlever les aspérités piquantes.

Egouttez-les et essuyez-les avec un torchon

Posez les cornichons dans les bocaux à la verticale en les tassant bien pour en rentrer le maximum.

Ajoutez l’aneth, le laurier,  les grains de poivre et de coriandre.

Portez à ébullition le vinaigre, l’eau, le sucre et le sel.

Versez l’eau de saumure dans les bocaux  en couvrant les cornichons.

Fermez, laissez macérer 10 jours avant de les consommer. Vous pouvez aussi les conserver jusqu’à 6 mois au frais.

Pour une plus longue conservation, il est aussi possible de les stériliser pendant 30 minutes mais ils perdent alors de leur croquant.

Dégustez avec terrines, jambon cuit, fumé ou séché, viandes froides et toutes sortes de charcuteries.

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>