Tarte au potiron et à la noix de coco de Jean-Michel Obrecht

Kirbse ùn Kokosmehlküeche

Découvrez également cette recette sur ON CUISINE ENSEMBLE AVEC FRANCE BLEU ELSASS

Du lundi au vendredi à 10h05

Diffusion du mardi 16 janvier 2018

Du potiron en pâtisserie ? On assimile trop le potiron à des versions salées, en soupes, gratins ou purées. Cette courge orangée donne aussi d’excellentes tartes, comme celle-ci, conçue par Jean-Michel Obrecht.

Les potirons se conservent en cave jusque vers la fin janvier. Avant qu’ils ne dépérissent, veillez à les utiliser en cette version sucrée qui les associe à la saveur de la noix de coco.

Tarte au potiron © Getty

pour 6 personnes pour une tarte d’environ 26 cm de diamètre

pour la pâte
  • 250 g de pâte brisée ou sablée
pour la garniture
  • 800 g de chair cuite de potiron
  • 150 g de sucre (blanc ou brun)
  • 2 œufs
  • 30 cl de crème fraîche liquide
  • 50 à 100 g de farine de noix de coco
  • 1 cuillerée à café de cannelle

Epluchez le potiron, coupez-le en dés et faites-le cuire à l’eau pendant une quinzaine de minutes. Vous pouvez aussi faire cuire un potiron  entier à la cocotte-minute durant environ 20 à 30 minutes, ou au four à 180° pendant 1h30. Prélevez ensuite la masse de chair nécessaire en veillant à ôter la peau.

Ecrasez la chair à l’aide d’une fourchette, d’un moulin à légumes ou d’un mixer. Mélangez avec le sucre, les œufs, la crème fraîche, la farine de noix de coco et la cannelle.
Tapissez un moule à tarte (d’environ 25 à 28 cm de diamètre) de pâte brisée.
Garnissez avec la purée de potiron. Enfournez à 180° (th. 6) pendant 30 minutes.

Laissez refroidir cette tarte avant de la déguster avec un thé vert nature, ou parfumé à la vanille ou à la noix de coco.

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>