Tarte à la rhubarbe et aux spéculoos

Rhabarwerküeche mit verbrockelte Bredle

La tarte à la rhubarbe et aux spéculoos vue par l’illustratrice Lul

Voici une alternative à la traditionnelle tarte à la rhubarbe, généralement nappée d’un flan et surmontée d’un meringage.

Cette recette fait intervenir des spéculoos, ces petits gâteaux belges, bruns et croquants, qui sont parfumés à la cannelle et qui ont une texture rendue granuleuse par le sucre cassonade qu’ils contiennent. Ces petits gâteaux, que l’on trouve aisément dans le commerce, sont émiettés sur le fond de pâte brisée avant d’être surmontés de la rhubarbe réduite en compote.

pour 6 personnes

pour la pâte
  • 250 g de pâte brisée (ou un rouleau prêt à l’emploi)
pour la garniture
  • 1 kg de côtes de rhubarbe
  • 150 g de sucre en poudre
  • 125 g de spéculoos (17 gâteaux environ)
  • 30 g de beurre
  • 2 cuillerées à soupe de sucre brun cassonade
en accompagnement
  • 20 cl de crème fraîche épaisse ou de la crème chantilly

L’épluchage des côtes de rhubarbe est facultatif : à la cuisson, la peau devient invisible.
Coupez les tiges de rhubarbe en petits tronçons. Disposez-les dans une casserole avec le sucre en poudre. Faites cuire sur feu vif et à couvert pendant les 5 premières minutes puis pendant 5 minutes supplémentaire, sans couvercle. Laissez refroidir et écrasez superficiellement à la fourchette pour défaire la rhubarbe en compote.

Foncez un moule à tarte avec la pâte brisée. Vous pouvez utiliser le papier sulfurisé joint au rouleau pour faciliter son démoulage.

Piquez le fond avec une fourchette. Emiettez grossièrement les spéculoos et recouvrez-en le fond de tarte.

Versez la compote par-dessus en lissant la surface.

Parsemez de petites noisettes de beurre. Saupoudrez de cassonade.

Enfournez à 180° (th. 6) pendant 35 minutes.

A la sortie du four, lissez reposer pendant une dizaine de minutes avant de démouler la tarte avec précaution sur un plat de service.

Servez de préférence tiède en accompagnant éventuellemnt de crème fraîche épaisse servie à part, ou d’un peu de chantilly.

Vous pouvez remplacer les spéculoos par d’autres petits gâteaux, par exemple parfumés aux noix, aux amandes ou à la noix de coco, ou des restes de petits-beurre.

Cette recette provient du Journal des Ménagères du Haut-Rhin et du Cedus.

print

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>