Soupe aux orties de Marie-Reine Steiner

Sangesselsùpp

Jeunes orties au printemps © Simone Morgenthaler

Certains, comme l’artiste-peinte Edgar Mahler, désignent Marie-Reine Steiner, du restaurant “A l’Etoile d’or” de Pfaffenhoffen” comme la « reine des soupes». Au printemps elle prépare pour ses clients (lorsqu’il n’y pas de confinement) cette soupe à base d’orties dont le goût délicat permet les mêmes apprêts que les épinards.

A vos orties ! Portez des gants pour les cueillir.

L’ortie n’est pas toujours aimée car elle est urticante. C’est ignorer qu’elle est une très riche source de vitamines et de protéines. La cuisson, comme le séchage, lui ôte son pouvoir irritant. Ses jeunes feuilles et pousses  cuites en légumes ou en soupe sont excellentes. Utilisez son eau de cuisson comme base de soupe ou comme boisson reminéralisante à consommer froide ou chaude. Le beau vert émeraude des feuilles cuites, simplement mixées, agrémente tout filet de poisson. Ses fruits, de petites graines au léger goût de carottes, peuvent être saupoudrées crues sur les salades, les poissons et les viandes. Vous trouverez ces conseils et bine d’autres dans le livre La cuisine naturelle des plantes d’Alsace (La Nuée Bleue).

pour 4 personnes

  • 1 oignon
  • 1 noisette de beurre
  • 1 branche de céleri
  • 1 bouquet de persil
  • 1 carotte le ¼ d’un poireau
  • 1 à 2 pommes de terre
  • 2 à 3 cuillerées à soupe de flocons d’avoines (qui sont un liant pour la soupe et de plus facilitent la digestion)
  • 1 saladier de feuilles d’orties (de préférence les pointes)
  • 1 cube de bouillon de bœuf ou de volaille déshydraté
  • sel
  • de l’eau pour couvrir à hauteur
  • facultatif : 1 dl de crème fraîche

Faites revenir brièvement l’oignon émincé dans le beurre, ajoutez les orties lavées et égouttées, ajoutez les légumes coupés en morceaux, les pommes de terre coupées en dés, les flocons d’avoines et le sel. Remuez l’ensemble, ajoutez le cube de bouillon déshydraté de l’eau à hauteur.  Couvrez et laissez cuire pendant 30 minutes. Mixez et dégustez en ajoutant éventuellement un peu de crème fraîche.

Vous fûtes nombreux à apporter vos commentaires sur ma Page Facebook. En voici un résumé :
  • Marion Christ fait des sablés aux orties et réalise avec eux un dessert sympa avec des framboises
  • Dans la famille de Nicole Klopfenstein, les orties étaient ajoutées aux légumes du pot-au-feu pour en faciliter la digestion 
  • le cuisinier Hervé Giagnorio les accommode en soupes et dans de nombreuses recettes ou en substitut des épinards. Il aime les  mélanger à du fromage de brebis frais pour en faire une farce à cannelloni
  • Elles sont excellentes en tisanes, fraîches ou séchées
  • Pour le jardinage, les orties protègent les plants de tomates si on en rajoutent dans le trou à la plantation.
  • Elles donnent, macérées dans l’eau, le purin d’orties très prisé comme engrais naturel
print

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>