Quiche au chou frisé et aux carottes de Jean-Michel Obrecht

Quiche choiu frisé Obrecht

Découvrez également cette recette sur On cuisine ensemble avec France Bleu Elsass du mardi 24 janvier 2017

Par Simone Morgenthaler

Ce légume qui raffole du froid est chou sans en avoir l’air. Et pourtant il est l’aïeul des choux, le premier à avoir été cultivé. Nutritif, faiblement calorique, il est savoureux et permet de multiples recettes, comme cette quiche, idéale pour un repas léger et végétarien.

On redécouvre soudain cet ancêtre du chou car les Américains en raffolent et le nomment « kale». En français on le désigne par chou frisé ou chou plume. En alsacien, on l’appelle : Fadderköehl ou Federköehl (chou à plumes) ou encore Winterköehl (chou d’hiver). Ce chou, qui est le seul à ne pas former de pomme, adore quelques gels pour attendrir ses feuilles. Voilà pourquoi il est présent en Europe du Nord, où on le consomme de septembre à mars et souvent à haute altitude.

De grande valeur nutritive, riche en magnésium, en calcium, en fer, en vitamine A et C, il contient plus de fer que la viande rouge et est doté de puissantes propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. C’est l’aliment “détox” et santé par excellence ! Aliment basses-calories, comme la plupart des choux, il contient plus de vitamines C que l’orange et plus de calcium que le lait. Voici la recette aimée de Jean-Michel Obrecht, le maraîcher explorateur de Handschuheim.

pour 4 à 6 personnes (pour 1 quiche d’environ 28 cm de diamètre)

pour la pâte
  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre à température ambiante
  • 1 pincée de sel
  • 8 cl d’eau
  • 20 g de beurrer pour enduire le moule
pour la garniture
  • 700 g de feuilles chou frisé (environ 500 g lorsque les côte en seront retirées)
  • 5 carottes
  • 1 oignon
  • 3 cl d’huile d’olive
  • 50 g de fromage (gruyère ou compté) râpé
  • 3 oeufs
  • 1,5 dl de crème liquide à 15%
  • 1,5 dl de lait
  • sel, poivre

Préparez la pâte : mélangez sommairement du bout des doigts la farine et le beurre détaillé en petits morceaux. Ajoutez le sel et l’eau. Evitez de trop travailler la pâte rapidement. Formez-la en boule. Laissez-la reposer durant 30 minutes, sinon plus.

Nettoyez le chou frisé. Otez les nervures et coupez les feuille en morceaux. Epluchez les carottes et coupez-les en rondelles. Emincez l’oignon. Dans une grande poêle, faites revenir l’oignon dans l’huile d’olive le temps de le laisser blondir. Ajoutez le chou et les carottes, laissez revenir à feu moyen pendant 5 à 10 minutes. Laissez tiédir. Pendant ce temps battez les œufs, ajoutez la crème, le lait, le sel et le poivre.

Beurrez et farinez un moule à tarte. Abaissez la pâte et foncez-en moule. Parsemez le fond de fromage râpé. Posez par-dessus le mélange de légumes.

Enfournez à four préchauffé à 200° (th. 7). Préparez le flan en battant les œufs avec le mélange lait et crème. Après 20 minutes de cuisson, versez ce flan sur la quiche. Laissez cuire pendant 20 à 25 minutes supplémentaires.

Cette recette est inspirée d’une recette provenant du site La cuisine de Vilhelm

Vos avis partagés :

Denis Muller trouve que c’est le meilleur des choux pour la potée et regrette qu’il soit presque impossible de le trouver dans le sud.

Sylvie Morel regrette que l’on n’en trouve pas assez souvent sur nos étals. .

Izabel Mailfert l’aime en chips à l’apéro, légèrement froissé et coupé, avec un peu d’huile et passé au four quelque minutes.

Veronique Ferreira De Matos précise ceci : Papa en a toujours eu dans son jardin et avait une merveilleuse façon de le préparer, il le cuisait avec des pommes de terre et passait le tout dans la ” Fleisch Maschine” après avoir tout passé, il y passait un bouquet de persil et un gros oignon cru : cela donnait au tout un goût merveilleux et l’oignon cru donnait un peu de croquant apprécié.

Sylvie Quintle précise qu’elle aime ce choux et que si par hasard il en reste, elle le mange avec de l’omelette.

Le flan peut aussi être réalisé avec uniquement de la crème fraîche ou uniquement du lait, selon vos goûts et vos envies (ou non) de calories.

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>