Saint-Nicolas, ma recette de “Mannele”

Mannele

C’est le 6 décembre qu’est célébré le saint patron des écoliers qui sauva trois enfants du saloir. Ce sera l’occasion de déguster un Mannele, voire deux ou plus. Ils sont exquis au goûter trempés dans un chocolat chaud. Notez que Mannele signifie en alsacien petit homme ou bonhomme. Le mot se prononce Mannele dans le Bas-Rhin et Mannala dans le Haut-Rhin.
Nicolas est aussi le patron des bateliers, des mariniers et des navigateurs, des prisonniers, des avocats, des kinésithérapeutes et des célibataires.

pour 12 Mannele

Pâte
  • 750 g de farine
  • 1,5 dl de lait
  • 30 g de levure de boulanger
  • 5 oeufs entiers
  • 225 g de beurre
  • 150 g de sucre semoule
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 12 g de sel fin
  • une centaine de raisins secs ou de pépites de chocolat pour figurer les yeux et les boutons
Dorure
  • 2 jaunes d’oeufs
  • cuillerées à soupe de crème fraîche
Glaçage facultatif
  • 150 g de sucre glace
  • 2,5 cl d’eau ou de kirsch
  • 1 cuillerée à café de jus de citron

Veillez à ce que tous ces ingrédients soient tempérés. Versez la farine dans une terrine. Creusez un puits dans lequel vous ajouterez la levure dissoute dans trois cuillerées à soupe de lait tiède. Mélangez avec un peu de farine et laissez reposer cette pré-pâte. Pendant ce temps, mélangez le reste du lait, les sucres, le beurre en pommade et le sel. Ajoutez les oeufs.

Lorsque la pré-pâte a levé pendant 15 minutes, ajoutez petit à petit ce mélange en travaillant la pâte, jusqu’à ce qu’elle se détache des parois de la terrine. Laissez reposer dans un endroit tempéré pendant 45 minutes en la couvrant d’une serviette.

Roulez la pâte en un boudin et découpez-le en 12 parts égales. Donnez à chaque portion une forme ronde, puis allongez la pâte pour former des bonshommes que vous farinerez légèrement. Avec la paume de la main aplatissez-les. Faites une entaille à l’aide d’un couteau pour créer les bras et les jambes à l’aide.

Posez les Mannele sur une plaque beurrée ou sur du papier cuisson. Laissez-les lever pendant une heure environ. Passez les ensuite à la dorure à l’aide d’un pinceau, puis disposez les raisins secs pour créer les yeux et les boutons. Enfournez à 190° (th 6-7) pendant 15 à 20 mn.

A la sortie du four, vous pouvez les glacer avec du sucre glace délayé avec un peu d’eau ou de kirsch. Vous pouvez aussi les laisser nature. En variante, vous pouvez utiliser des pépites de chocolat à la place des raisins secs.

Illustration : LuL

Cette pâte peut aussi être utilisée pour faire une viennoiserie pour le dimanche matin, par exemple une couronne nattée, dite Zopfrinke.

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>