Lapin à la moutarde de Patrick Baumann

ON CUISINE ENSEMBLE AVEC FRANCE BLEU ELSASS

Du lundi au vendredi à 10h05

Lapin à la moutarde © Getty
Diffusion du mercredi 15 mai 2019

Coté saveurs, Patrick Baumann, aime le lapin à la moutarde. Côté passion, cet historien amateur est un spécialiste des avions de la 2e guerre mondiale. Sa passion lui a permis de retrouver et de faire déterrer de nombreux avions militaires enfouis depuis plus de 60 ans dans le sol alsacien.

Guidé par une volonté de mémoire, il a fait des découvertes impressionnantes qui ont permis des retrouvailles entre les pilotes anglais, américains, allemands et français.

Aujourd’hui il y a de moins en moins de témoins. La fin de la guerre  remonte à 75 ans. Les rares survivants  sont presque centenaires.

Il a publié en ce printemps 2019 un ouvrage sur les crashs d’avions en Alsace pendant la 2e guerre mondiale. « Ciel de feu sur l’avion »  est son titre. En une centaine de pages, il conte les histoires des pilotes ou des hommes d’équipages de ces avions tombés sur le sol alsacien (environ 300 dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin).

Pour les personnes intéressées par cet ouvrage fait à compte d’auteur,  ce livre est disponible chez l’auteur au prix de 20€ (avec en sus les frais d’expédition).

Tous renseignements sont fournis par Patrick Baumann sur des conférences au 06 07 43 61 87.

Le 15 juin 2019 il donnera une conférence à Hohrod sur les 3 crashs d’avions qui ont eu lieu dans la vallée de Munster durant la 2e guerre mondiale

Côté saveurs, il est un gourmand qui a sillonné pendant 36 ans les petites routes d’Alsace  pour son emploi de commercial dans la maison viticole  Sparr de Sigolsheim. Son plaisir était de manger dans les petits restos de villages surtout. Lorsqu’il fait la cuisine, il aime réaliser du lapin avec une sauce moutarde. La plupart des personnes aiment la moutarde forte, moi j’aime la moutarde condiment. Il lui arrive parfois d’ajouter un peu de vin rouge lors d e la cuisson, ce qui corse la sauce et la colore.

 pour  6 personnes

  • 1 lapin de 1,5 kg coupé en morceaux
  • 4 c  à s  d’huile
  • 2 échalotes
  • 20 cl de bouillon de volaille ou de vin blanc
  • sel, poivre
  • 4 cuillerées à soupe de moutarde forte de Dijon (ou moutarde condiement selon préférence)
  • 2 gousses d’ail
  • 25 cl de crème fleurette
  • 1 petite branche de romarin
  • 1 brin de thym
  • 1 pincée de noix de muscade râpée
  • facultatif : 1 cuillerée à soupe de fécule ou de maïzena pour épaissir la sauce si nécessaire

Réservez le foie du lapin.

Faites chauffer l’huile dans une cocotte et faites revenir les morceaux de lapin de tous côtés.

Ajoutez les échalotes émincées, en remuant jusqu’à ce qu’elles soient dorées.

Mouillez avec le bouillon ou le vin blanc,  salez, poivrez, et laisser mijoter à couvert pendant 30 mn.

Ajoutez la moutarde, la crème et les gousses d’ail, remuez avec une cuillère en bois pour bien mélanger.

Rectifiez l’assaisonnement et ajoutez le romarin et le thym. Poursuivez la cuisson pendant 10 mn.

Posez le foie sur les morceaux de lapin dans la cocotte.

Couvrez et laissez cuire pendant 5 mn encore. Si la consistance de la sauce vous paraissait trop liquide, ajoutez éventuellement un peu de beurre manié. Laissez prendre deux ou trois bouillons ;  Servez accompagnés de nouilles, de spätzle ou de Ardaepfelflütta (des quenelles de pommes de terre). Notez que  Patrick aime saupoudrer les pâtes de chapelure : il apprécie ce léger croustillant et aussi lorsque cette chapelure se mêle à la sauce.

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>