Galette de pommes de terre au munster jeune de Marie-Reine Steiner

 

Galette de pommes de terre au munster jeune © Marie-Reine Steiner

Découvrez également cette recette sur On cuisine ensemble avec France Bleu Elsass du lundi 16 janvier 2017

Par Simone Morgenthaler

Marie-Reine Steiner aime réaliser cette galette de pomme de terre pliée en chausson avec, intercalé, du munster jeune qui fondra. Le tout posé sur un lit de salade. Rapide et délicieux.

Originaire Urbès (près du Col de Bussang ), Marie-Reine dirige le Restaurant à l’Etoile d’or à Pfaffenhoffen qu’elle a créé et dont elle est la chef de cuisine.

pour 1 personne

pour la galette
  • 3 pommes de terre bien fermes
  • 1 cuillerée à soupe de crème
  • 1 œuf
  • 1 cuillerée à soupe de farine
  • facultatif : 1 petit oignon haché
  • 1 pincée de persil
  • sel et poivre
  • 2 belles tranches de munster blanc (moins odorant que celui orangé déjà fait
pour faire revenir
  • 1 cuillerée à soupe d’huile

A l’aide d’une râpe à crudités, mettez en fins filaments les pommes de terre bien fermes, ajoutez la cuillerée à soupe de crème, l’œuf, l’ oignon haché (facultatif), le persil, le sel et le poivre.

Mélangez ces ingrédients.

Chauffez l’huile dans une poêle type poêle à crêpe de 24 cm de diamètre. Lorsque l’huile est chaude, étalez l’ensemble du mélange réalisé. Lorsque la 1ère face est bien dorée, retournez la galette et faites revenir l’autre face.

Sur la face grillée qui regarde vers vous, posez les deux tranches de munster jeune (par conséquent pas trop odorant).

Lorsque la 2e face de la galette est dorée à souhait, pliez la galette en forme de chausson ou de demi-lune.

Laissez encore pendant deux minutes sur la source de chaleur : le munster aura délicieusement fondu. Servez avec une salade verte et, en accompagnement, un verre de gewurztraminer.

Marie-Reine précise que son arrière grand-mère ajoutait quelques lamelles de pommes-fruits crues à l’appareil à galettes de pommes de terre. L’ajout de pommes convient parfaitement à ces galettes salées. Essayez !

Le conseil de Marie-Reine : elle lave le munster sous l’eau tiède avant de s’en servir, qu’il soit jeune ou fait. Ainsi il sera plus agréable à déguster. Marie-Reine conserve le munster sous une cloche à fromage à température ambiante.

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>