Flamboyant vinaigrier

En automne, certains arbustes d’ornement deviennent flamboyants comme le vinaigrier qui porte ce drôle de nom en raison de ses fruits acides qui ont servi à faire de la limonade.

Le vinaigrier est aussi appelé sumac à queues de renard  ou  Sumac de Virginie car il est originaire de cet état d’Amérique.

Vinaigrier mâle, donc sans fruits

Il vient d’Amérique du Nord et se plait en Alsace. Il est beau toute l’année. En été avec ses feuilles vertes, à l’automne, lorsqu’il flamboie et résiste longuement aux gelées avant que ses feuilles ne tombent pour laisser en hiver apparaître une belle frondaison arrondie et trapue.  Ses fruits en forme de cônes se dressent vers le ciel et persistent jusqu’au printemps.

Tous les vinaigriers ne donnent pas de fruits car l’arbuste est dioïque (c’est-à-dire qu’un pied  donne, soit des fleurs mâles ou des fleurs femelles. Et ce sont les fleurs femelles qui donnent les fruits de couleurs rouge bordeaux qui teintent en rose la limonade qu’ils servent à fabriquer et à laquelle ils communiquent de l’acidulé. L’arbre femelle ne donne toutefois des fruits que s’il est pollinisé par un arbre mâle se trouvant  à proximité.

Un latex coule des feuilles et des branches. Evitez de toucher la sève,  les feuilles du vinaigrier et les racines qui  donnent des allergies et des dermites.

Contentez-vous de la regarder et de régaler vos yeux de ses guirlandes de feuilles découpées qui ressemblent à des oripeaux.

C’est un arbuste robuste, vite envahissant, qui supporte tous les sols et endure le froid jusqu’à -20°.

Son nom latin est Rhus Typhina

Les Allemands l’appellent  Essigbaum (arbre à vinaigre), Sumach-Essig et Hirschkolben.

En alsacien on le nomme Essigbàam.

Bel automne à vous !

 

 

print

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>