figue coupée

Figues nature, ou presque

On peut bien sûr transformer les figues en compotes ou confitures.

On peut en faire des tartes, en accompagner des viandes (le magret par exemple), faire des chutneys, les pocher,  les faire revenir au beurre, ou les caraméliser.

Couleur grenat en son intérieur et remplie de poils clairs luisants © Simone Morgenthaler

La figue se suffit aussi à elle-même. A maturité il faut la manger vite. Elle est fragile et s’avarie vite.

Coupez-la en deux et vous assisterez à une saynète étonnante. La figue est grenat en son intérieur et remplie de poils clairs luisants qui font penser à une anémone de mer ou à une scène marine.

Je me souviens d’une journée délicieuse partagée avec Christine Ferber. C’était un lundi, son jour de repos. Nous avons passé la journée dans sa maison de Niedermorschwihr.

Elle avait des figues et eut envie de faire un caramel pour les accompagner. Son caramel avait le goût de la confiture de lait : pour l’obtenir elle a simplement fait réduire à découvert de la crème fraîche additionnée d’un peu de sucre. Etonnant comme soudain la crème prit une couleur beige clair, signe que le caramel était en train de naître.

Christine a ensuite nappé les figues fraîches de ce caramel. Ce fut divin.

Figues nature, crème et compote de pommes © Simone Morgenthaler

Et puis, comme les idées se bousculent sans cesse dans sa tête, elle proposa une variante originale. Elle avait de la crème double  qu’elle sucra très légèrement et à laquelle elle ajouta quelques gouttes de vinaigre balsamique, très ancien, dont la couleur caramel donna à la crème une couleur beige clair. Là aussi, le mariage de saveur fut parfait : quelques gouttes de balsamique ajoutées à la crème double créé un mariage heureux.

Ma soeur m’a offert quelques figues de son jardin.  Son figuier, contrairement au mien,  donne des fruits mûrs (voir mon article au sujet de mon figuier têtu).

Ici la crème  est saupoudrée d’un peu de sucre cassonade s © Simone Morgenthaler

Je leur ai ajoutées un peu de crème double, d’abord non sucrée, puis je l’ai saupoudrée d’un peu de sucre cassonade.

Comme je venais de faire de la compote de pomme parfumée à la vanille, j’en ai ajoutée un peu. L’ensemble me convenait.

Je vous en fais part, convaincue que vous aurez foison d’idées.

Car la figue est associée à la naissance de l’humanité.

Adam et Eve se seraient servi des feuilles de figuier comme pagne pour cacher leur nudité.

Vos bonnes idées apportées sur ma Page Facebook

Nath ID  Les figues sont aussi très bonnes en compote avec de la rhubarbe et des pommes.

Jean-Pierre Fuchs Elles sont excellentes pour accompagner en Corse le fromage de brebis ou de chèvre,  le Brocciu. 

Mireille Riehl Les figues avec le magret de canard hummmmm

Patricia Herrmann J’adore la figue, avec un foie gras poêlé et du pain d’épices.

Vero Ferreira De Matos Je fais chaque année de la confiture de figues noires aux épices de pain d’épices pour accompagner le foie gras, un pur délice !

Véronique Muller Moi je les mange juste comme ça, à la cuillère.

Brigitte Weinert Hum, la confiture de figues ou les figues cuites dans un peu de beurre et flambées pour accompagner le foie gras.Un vrai délice.

Olivia Meyer Michel Pour moi la figue est comme un bonbon ! Un délice !

Gene Franc J’en ai cueillies et me suis gavée…on est Dordogne…lol

 

 

 

print

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>