Je vous offre ces fleurs des Alpes

J’ai réalisé qu’il y a un an, le 26 juillet 2016, je lançais ce site internet avec la sensation que j’ouvrais des volets de ma vie, de mon quotidien, vers vous que je ne connaissais pas.

Vous êtes plus de quarante mille à m’avoir rendu visite en une année.

Comment vous remercier ?

J’ai pensé vous offrir cette vue fleurie des Alpes.

J’ai pris la photo, après Charamillon, dans la montée du Col de Balme, avec une vue sur la chaîne du Mont Blanc et la vallée de Chamonix.

La photo ne dit pas combien le vent était doux et l’air chargé des parfums de fleurs sauvages.

Il y a les campanules, mes préférées, celles dont on dit qu’elles sont “barbues” car en approchant le regard on devine le duvet qui entoure leurs clochettes. Elles sont souvent mauves, parfois blanches.

Ici elles voisinent avec le trèfle des Alpes, aux grandes fleurs roses, odorantes, qui parfument le lait récolté sur les prairies d’altitude.

Il y a, à l’arrière gauche de la photo, la carotte sauvage avec son ombelle blanche en forme de nid et à l’avant, à gauche, le raiponce et ses pétales violets et hirsutes.

Il y a la touche de jaune apportée par l’épervière dont on dit que les oiseaux boivent le suc pour améliorer leur vue.

Il y a les graminées qui oscillent sous la moindre brise et chatouillent le passant.

Dommage que les parfums bénis par juillet ne parviennent pas à vos narines.

Il vous manquera aussi le son des clarines des vaches qui emplit l’air d’un son joyeux.

Où que vous soyez, gardez les sens aux aguets pour engranger les petits riens somptueux qui s’offrent à vous.

Vivez le moment, l’instant présent, le seul qui vaille. Demain n’est que demain et hier est déjà passé.

Bel été à vous tous !
Et merci pour l’intérêt témoigné !

print

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>