• Tian à l’agneau de Jean-Michel Obrecht

    Le tian est une spécialité provençale et occitane à base de légumes superposés parfumés aux herbes aromatiques et à l’huile d’olive et qui cuise lentement au four. Ce mot désigne aussi le plat en terre cuite dans lequel ce mets est cuisiné. Le maraîcher de Handschuheim  a ajouté des cubes d’épaule d’agneau revenus qui seront

    Lire la suite
  • Mendiant de Jean-Michel Obrecht

    Bettelmann Lorsque la saison des cerises bat son plein, c’est un plaisir de confectionner ce dessert savoureux qui permet d’utiliser les restes de petits pain secs, ou les restes de brioches ou autres viennoiseries. Même le pain sec ramolli avec du lait vous donnera un mendiant excellent. Préférez les cerises noires, juteuses et parfumées. Ne

    Lire la suite
  • Gratin de fenouil et de courgettes de Jean-Michel Obrecht

    Fenouil et courgette sont faits pour s’entendre. Avec Jean-Michel Obrecht, le maraîcher de Handschuheim, qui en produit sur ses terres, marions-les dans un plat à gratin avec de la mozzarella et parfumons-les avec des grains de fenouil ou de cumin. Le gratin se fait dans un plat à four traditionnel de plat à gratin ou

    Lire la suite
  • Tartare de filet de bœuf coupé au couteau, artichaut et fins copeaux de viande des Grisons de Matthieu Koenig

    Tartare de filet de bœuf coupé au couteau, artichaut et fins copeaux de viande des Grisons © photo Matthieu Koenig Les fans du steack tartare le savent bien : un vrai n’est pas fait avec de la viande hachée mais avec de la viande coupée au couteau en minuscules dés. Le morceau de boeuf le

    Lire la suite
  • Ce que fait le pavot après floraison

    Les pavots ont fini de fleurir. Pavots en fleurs quelques jours plus tôt © Simone Morgenthaler Les pétales roses sont tombés et voilà leurs fruits, en forme de capsules d’un vert eau craquant, avec ces traits de velours qui semblent brodés en forme de fleurs. J’aime poser ces tiges surmontées de ces étranges capsules dans

    Lire la suite
  • À Oradour-sur-Glane avec ma marraine Jeanne

    Photo wikipédia.org Le massacre par des SS d’Oradour-sur-Glane, qui avait fait 642 morts,  s’est déroulé en juin 1944. J’y repense chaque année. Je repense à la visite de ce village-martyr de Haute-Vienne que j’ai faite avec ma marraine Jeanne en 2000. J’y pense d’autant plus que ma marraine est décédée il y a peu en

    Lire la suite

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>