Voici venu le temps des anémones sauvages

Anémones sylvestres dites « Kuckucksbliemle » comme s’il en neigeait © S.Morgenthaler

 

De loin elles ressemblent à de petits coquillages ou à des flocons.

Les anémones sylvestres ont éclos dans les sous-bois. Elles forment un tapis dense d’un beau vert constellé de blanc.

Dans mon enfance, nous les appelions Kuckucksbliemle, ce qui signifie « les petites fleurs de coucou ». En français aussi on la désigne fréquemment par le terme « coucou » dans le langage populaire.

L’anémone sylvestre est aussi appelée « anémone sauvage », « anémone des forêts », « anémone Sylvie », ou « anémone printanière des forêts ».

Elles fleurissent en même temps que les scilles, les primevères, les premiers boutons d’or et les violettes.

C’est parti, le printemps a sorti sa palette magique. Il s’applique avec frénésie mais il ne sera présent sur le calendrier que le 21 mars.

 

Anémones sylvestres dites aussi anémones sauvages, anémones des forêts,
anémones Sylvie, ou anémones printanières des forêts © Simone Morgenthaler
Anémone des bois : ici elles se mêlent aux scilles © S. Morgenthaler
Des étamines jaunes et des feuilles dentelées © S. Morgenthaler
Parfois les feuilles des anémones sauvages se teintent de brun
print