quenelles semoule

Quenelles de semoule

Griesknepfle, Griespflutte

Avec des mirabelles ou des quetsches mises en bocaux, les griesknepfle constituent un délice. © Simone Morgenthaler

Le mot Griesknepfle déclenche dans ma mémoire une émotion culinaire liée à l’enfance et des saveurs mêlées : celle de la quenelle de semoule, du croûton revenu au beurre et de la salade avec une vinaigrette à l’échalote.

Les quenelles peuvent aussi être découpées en losanges ou autre forme après refroidissement avant d’être revenues au beurre © Marcel Ehrhard, photo extraite du livre Les meilleures recettes d’Alsace (La Nuée Bleue)

Ce petit plat rustique constituait un menu du vendredi.es quenelles salées se marient aussi bien avec les saveurs salées -une salade verte- que sucrées. Maman ne l’ignorait pas. Elle les accompagnait de compote de pommes parfumée à la vanille ou à la cannelle, ou de fruits au sirop, des quetsches ou des mirabelles mises en bocaux.

Notez que les quenelles de semoule de la photo sont faites avec des oeufs. Maman les réalisait sans ajout d’oeufs. Les quenelles avaient un aspect plus blanc, identique à la couleur de la bouillie de semoule. Et, pour rester fidèle à mon souvenir d’enfance, j’avoue que je les préfère réalisées sans ajout d’oeufs.

Libre à chacun de procéder selon ses goûts.

pour 6 personnes

pour les quenelles
  • 1 litre de lait
  • 150 g de semoule fine
  • 2 pincées de sel
  • 100 g de beurre
  • une pincée de noix de muscade râpée (facultatif)
  • 2 oeufs (facultatif)
en accompagnement
  • 100 g de petits croûton revenu dans 50 g de beurre
  • 20 cl de crème fraîche (facultatif)

Faites bouillir le lait avec le sel et la moitié (50 g) du beurre.

A ébullition, versez la semoule en pluie en remuant continuellement avec une spatule en bois jusqu’à l’obtention d’une bouillie épaisse.

Arrêtez la cuisson.

Ajoutez les oeufs, et, si vous en aimez le goût,  la noix de muscade râpée.

Laissez refroidir : la masse se figera. Elle peut déjà être préparée la veille.

Après refroidissement,  à l’aide d’une cuillère à soupe, prélevez des morceaux de cette masse. Certains trempent d’abord la cuillère dans du beurre fondu pour que la quenelle se détache plus aisément.

On peut aussi découper des losanges après refroidissement complet dans un plat à tarte.

Quel que soit votre choix, faites alors revenir les quenelles de semoule à la poêle dans le restant de beurre.

Vous pouvez aussi les disposer directement dans un plat en terre cuite, les arroser de beurre fondu et les enfourner à 180° (thermostat 6) pendant 10 minutes.

Ajoutez les petits croûtons de pain revenus au beurre (dits Bròtkracherle).
 Ajoutez alors la crème fraîche en laissant chauffer quelques instants. La crème fraîche ramollira les croûtons et leur donnera une douceur particulière.  Mai svou spouvez aussi ne pas ajouter la crème fraîche si vous appréciez les petits croûtons croustillantes.

Accompagnez ces quenelles de semoule d’une salade verte, puis d’une compote de pommes ou de fruits au sirop.

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>