beignets Schankele

Beignets en forme de cuissettes

Schankele, Schenkele, Màdàmeschankel, Fraueschenkel

Beignets dits Schankele, Schenkele ou Màdàmeschankel © Jean-Marie Hincker

Ces beignets sont dits « Schankele » ce qui signifie cuissettes. Il s’agit de beignets de Carnaval nés dans le Haut-Rhin mais qui se sont propagés à l’Alsace entière. Parfois nommées «Madameschankel» (cuisses de dames) ou Fraueschenkel (cuisses de femmes), ils ont la forme de cuissettes plus ou moins dodues. Merci pour vos commentaires, toujours enrichissants et bienveillants.

Vous noterez que les hommes sont exclus de ces désignations. Dommage. Ils auraient droit  à la parité en ce domaine. A quand les Mannerschankele (cuissettes d’hommes) ou de Büeweschankele (cuissettes de garçons) ?

La recette que voici provient de Jean-Marie Hincker, chef-pâtissier originaire de Hoenheim qui tient depuis plus de 40 ans avec son épouse Betty  la Pâtisserie-salon de thé Hincker  à Cernay.

pour environ 50 pièces

pour la pâte
  • 125 g de beurre
  • 250 g de sucre semoule
  • 4 oeufs
  • 75 g d’amandes, de noix ou de noisettes râpées
  • 625 g de farine
  • 1 pointe à couteau (5 g) de levure chimique
  • 1 dl de lait
pour la friture
  • 1,5 l d’huile d’arachide (ou tournesol)
pour saupoudrer
  • 50 g sucre semoule mélangé à 10 g de cannelle moulue

Notez que la pâte peut être préparée la veille. Veillez à avoir les ingrédients à température ambiante. Travaillez le beurre en pommade dans une terrine, ajoutez le sucre, les oeufs entiers un par un, puis les noisettes (ou amandes ou noix) râpées. Ajoutez la farine, la levure chimique et le lait. Entourez la pâte roulée en boule dans un papier-film et laissez-la refroidir et reposer au minimum 2 heures au frais pour qu’elle soit plus facile à détailler.

Divisez cette pâte en 4 boudins de 25 cm environ puis divisez chaque boudin en 10 morceaux d’environ 35 g chacun. Roulez ces morceaux de pâte en forme de cuissettes. Vous pouvez, à loisir, les rendre plus ou moins dodues. Vous pouvez, facultativement, les entailler à l’aide d’un couteau pour leur permettre de mieux gonfler à la cuisson. Faites frire les beignets dans un bain de friture d’huile d’arachide chauffé à 180°. Laissez dorer les Schankele durant 4 minutes de chaque côté, puis égouttez-les. Roulez-les dans le mélange sucre-cannelle.

Ces cuissettes sont exquises dégustées fraîches, (tièdes ou froides). On peut toutefois les conserver environ deux semaines dans une boîte métallique. Le mariage avec un gewurztraminer sera parfait !

Quelques idées en plus : vous pouvez ajouter à la pâte du zeste de citron ou d’orange râpé, du kirsch, du grand-marnier ou du rhum. En matière de saveurs, l’imagination est sans limites. Laissez-la se débrider en temps de Carnaval.

 

 

print

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>