Navets salés dits Süeri Rüewe

Süeri Rüewe

Navets salés dits “süeri Rüewe” © Marcel Ehrhard

Ces navets dits “Süeri Rüewe”, récoltés manuellement ou mécaniquement, sont parés, épluchés, puis détaillés en longues lanières, qui rappellent des lacets blancs. Ils sont ensuite mis en saumure, comme la choucroute. On les appelle aussi Kellernüedle, ce qui signifie “nouilles de cave”.

Et ils se préparent comme la choucroute !

Cette spécialité d’Alsace, que l’on trouve aussi en Lorraine, s’accommode avec les mêmes viandes et les mêmes charcuteries que la choucroute. Mais ils font aussi belle alliance avec le canard, le gibier et les rôtis en sauce. Ils accompagnent ainsi à merveilles les viandes blanches et les poissons. Pensez aussi à les cuire comme un légume, à la vapeur ou braisés.

Un aliment lacto fermenté est un aliment dont le processus de fermentation produit des vitamines supplémentaires. L’aliment devient ainsi plus nutritif et plus assimilable par l’organisme. Par exemple, le chou une fois fermenté contient le double de vitamine C. Les légumes lacto-fermentés ont aussi plus d’arômes. Ils facilitent la digestion et aident à combattre les problèmes intestinaux.

Les légumes plongés, crus, dans de l’eau salée se conservent ainsi des mois, voire plus d’une année. Le grand avantage, par rapport à une conserve, c’est qu’ils gardent toutes leurs propriétés nutritionnelles et, mieux, ils en développent de nouvelles. La lacto-fermentation acidifie, modifie le goût de l’aliment et surtout enrichit les aliments. Ce procédé naturel qui existe depuis très longtemps est un phénomène qui transforme le sucre d’un aliment en acide lactique et qui améliore sa valeur nutritive, sa saveur et le rend plus digeste.

pour 6 personnes

  • 1,5 kg de navets salés (des navets râpés en lacets et mis en saumure comme la choucroute, que l’on trouve d’octobre à février dans les boucheries et magasins spécialisés)
  • 5 cl d’huile ou 50 g de saindoux (ou de graisse d’oie)
  • 1 gros oignon
  • 500 g de palette fumée (dite Schiefele)
  • 200 g de lard (fumé ou non)
  • 1 jambonneau (facultatif )
  • 2 gousses d’ail
  • 2 clous de girofle
  • 5 baies de genièvre
  • 1 feuille de laurier
  • 1 pincée de noix de muscade râpée
  • 1 branche de thym
  • sel et poivre
  • 4 dl de vin blanc d’Alsace
  • 1 dl d’eau
  • 6 Knacks (saucisses de Strasbourg) ou 6 saucisses à cuire fumées
  • 1 kg de pommes de terre

Dans une cocotte en fonte, faites chauffer la matière grasse pour y faire revenir l’oignon émincé. Lavez plusieurs fois les navets salés à grande eau, égouttez-les et pressez-les.

Posez la moitié des navets salés sur les oignons émincés, ajoutez la palette, le lard, le

jambonneau si vous le souhaitez, les gousses d’ail. Salez, poivrez.

Ajoutez les différents aromates enveloppés dans un linge fin noué.

Couvrez avec le reste des navets. Mouillez avec le vin et l’eau.

Couvrez la cocotte et laissez mijoter doucement pendant 1 h 30 à 2 heures.

10 mn avant la fin de cuisson, ajoutez les saucisses.

Faites cuire les pommes de terre en robe des champs ou à l’eau.

Dégustez cette potée rustique avec de la moutarde.

Recette extraite de mon livre Mon Alsace gourmande (La Nuée Bleue)

Photo Marcel Ehrhard

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>