Beignets dit “Breitkiechle”

Breitkiechle

Retrouvez également cette recette et d’autres sur On cuisine ensemble avec France Bleu Elsass

La linguiste Danielle Crévenat-Werner, passionnée par l’alsacien, sa langue maternelle à laquelle elle consacre livres et chroniques, explique la recette de ces beignets découpés à la roulette à pâtisserie, également appelés Scherwe, Scharwe ou Scherwekiechle.

Dans son enfance, Danielle Crévenat-Werner dégustait seulement les gros beignets ronds à la levure de bière. Elle a découvert ces Breitkiechle chez sa voisine (qui ne vit plus), il y a quarante ans, réalisés avec de la poudre à lever, puis sans poudre à lever au Pays de Bade. Ces beignets plats, proches des bugnes, sont découpés à la roulette à pâtisserie.

pour environ 50 beignets

  • 4 œufs
  • 50 g de sucre
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 1pincée de sel
  • 4 cuillerées à soupe de crème épaisse
  • 500 g de farine
  • 750 g d’huile de tournesol pour la friture
  • du sucre glace pour les saupoudrer

Mélangez bien les œufs, le sucre, le sucre vanillé et le sel, avec le fouet manuel, et tournez jusqu’à ce que le sucre soit bien fondu.

Puis ajoutez la crème en continuant de tourner.

Ajoutez peu à peu la farine et mélangez le tout, pour obtenir une pâte bien lisse. Puis déposez cette pâte sur une planche bien farinée et travaillez-la à la main. Couvrez la pâte et laissez-la reposer une heure au frais, de préférence au réfrigérateur.

Etalez la pâte sur la planche farinée, sur une épaisseur d’un demi-centimètre (Messerrückendick ausrollen  comme on dit en allemand) et découpez des losanges de 10 cm.

Faites chauffer l’huile dans la friteuse et faites-y frire les losanges durant 3 minutes, pour obtenir des beignets bien dorés. Mais attention, car il peut y avoir des projections d’huile !

Sortez les beignets de l’huile, faites-les égoutter sur un papier Sopalin, et saupoudrez-les de sucre glace.

Servez-les chauds, après une soupe aux légumes, en accompagnement de fruits au sirop (mirabelles, quetsches etc) ou avec un verre de vin (à consommer avec modération), avec un thé ou un café.

Cette recette, traduite, est badoise et elle est extraite du livre Landfrauen-Rezepte aus Baden (Verlag E. Ulmer, 2004).

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

Ce site utilise des cookies. Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous avez la possibilité d'acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales en cliquant sur « accepter » ou en fermant cette fenêtre. Vous pouvez aussi les refuser en cliquant sur « refuser ».

En savoir plus

<\/body>