Tarte à la semoule et au safran de Jean-Marie Hincker

Òschterflààde, Òschterküeche ou Griesmüesküeche

Découvrez également cette recette sur ON CUISINE ENSEMBLE AVEC FRANCE BLEU ELSASS

Du lundi au vendredi à 10h05

Tarte à la semoule et au safran © Marcel Ehrhard
Diffusion du vendredi 23 mars 2018

Dans cette tarte rustique et très ancienne, nommée Òschterflàde ou Òschterküeche, préparée essentiellement pour Pâques, parfois pour Pentecôte, safran et cannelle se donnent la réplique pour colorer un flan de semoule sur fond de pâte brisée.

Il y a quelques années, j’avais évoqué cette recette sur France Bleu Elsass dans l’émission Cordon Bleu. Suzanne Barth, une auditrice de Furdenheim téléphona au cours de l’émission pour me dire que sa belle-maman originaire de Furdenheim faisait régulièrement ce gâteau qu’elle appelait  Griesmüesküeche  (gâteau à la bouillie de semoule).
Puis je reçus sur ma page FaceBook un message d’Adeline Meriem Wid, une Suissesse, qui apporta ces précisions :
« Les Osterflàde sont une spécialité de Suisse commercialisée dans toutes les bonnes pâtisseries suisses ou à la Migros. Je pense que cette tarte vient de Bâle. En Suisse, on appelle ces gâteaux « Osterfladle ». Et Adeline joignit ce lien du site Wikipedia qui prouve que la recette suisse et l’alsacienne se donnent la main. Ce qui montre aussi que nous faisons partie d’un grand espace alémanique où les frontières n’existent que sur les cartes géographiques.

pour un moule à tarte d’environ 30 cm de diamètre

pour la pâte brisée
  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 40 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2,5 cl de crème fraîche
  • Facultatif : 1 cuillerée à soupe de vinaigre
pour le flan à la semoule et au safran
  • 3 dl de lait
  • 30 g de beurre
  • 100 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 75 g de semoule de blé dur
  • 2 dl de crème fraîche
  • 2 oeufs entiers et 2 jaunes
  • 30 g de raisins secs
  • 30 g d’amandes moulues
  • 1 cuillerée à café de safran
  • 1 cuillerée à café de cannelle
  • Un peu de zeste de citron
  • râpé (facultatif )
  • 20 g de sucre glace

Mélangez le beurre coupé en dés à la farine. Ajoutez l’oeuf, le sel, les sucres et, en dernier, la crème fraîche et le viaigre (qui est facultatif : il rend la pâte plus croustillante et ne se devine plus dans la pâte lors de la dégustation).

Roulez la pâte en boule et laissez-la reposer au frais pendant 1 h.

Etalez-la au rouleau et foncez-en le moule préalablement beurré.

Chauffez le lait en y ajoutant le beurre et les sucres. Lorsqu’il est à ébullition, versez la semoule en pluie sans cesser de remuer avec une spatule de bois jusqu’à ce que le mélange épaississe. Ajoutez la crème fraîche, les raisins secs et les amandes moulues. Puis, hors du feu, ajoutez un à un les oeufs et en dernier, le safran, la cannelle et éventuellement le zeste de citron.

Versez ce mélange sur la pâte et enfournez à four chauffé à 210° (thermostat 7) pendant 30 à 35 mn (voire 40 minutes). Il faut que la tarte soit joliment dorée, tachetée de brun.

Démoulez et laissez refroidir. Avant de servir, saupoudrez d’un nuage de sucre glace.

Recette extraite du livre Mon Alsace gourmande (La Nuée Bleue)

Photo Marcel Ehrhard

Imprimer

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>