Une haie : le meilleur des nids

Il y a un mois  je vous narrais les amours du couple de cygnes qui fait son nid à l’entrée du Château de l’Ile d’Ostwald. Je vous ai aussi montré à l’aide d’une photo la belle couleur bleu pâle de leurs quatre oeufs que j’avais réussi à photographier durant le court instant où la maman est partie se dégourdir les pattes.

Les petits sont nés début mai et la famille s’en est allée voguer sur l’Ill.

Je pensais que la saison  des amours était terminée et voilà que mi-mai, ce couple de cygnes a eu l’idée de nicher sur une…haie. C’est pratique une haie : il suffit de s’asseoir dessus et les branches se tassent. IL est inutile de chercher des branchages.

Le mâle veille au grain et  rend le passage malaisé aux piétons comme aux cyclistes. Si vous ne faites pas de détour, Les mollets sont obligés de passer à la hauteur du bec menaçant que le cygne entrouvre tout en émettant un son qui donne envie  de prendre les jambes à son coup.

La couvaison vient de commencer. Il va falloir patienter plus d’un mois avant de voir les cygneaux. Vous n’avez pas oublier le temps que dure la couvaison ? Sinon reportez-vous à mon texte précédent sur les cygnes.

Et bonne suite de printemps !

 

 

 

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>