• Roses de janvier

    J’ai cueilli ces roses au jardin en ce mois de janvier. Etonnant comme l’hiver les a préservées. Et pourtant il y eut du gel en novembre et en décembre. Janvier fut doux et l’une des roses en a profité pour éclore. Les autres sont encore en boutons. On a l’habitude de voir les fleurir les

    Lire la suite
  • Les crocus rient au jardin

    Oh ! Déjà là ? Les crocus ont jailli du sol. Il a suffi de ces températures adoucies de janvier pour que les crocus ouvrent leurs pétales et révèlent leur pistil. Ma soeur m’a envoyé ce message : « Les petites pousses des crocus verts percent le ventre de leur mère la terre et pointent leurs petits

    Lire la suite
  • A New York avec Paul Bocuse

    C’était en avril 2002. Un ballet de toques blanches se jouait à New York. Paul Bocuse,  Marc Haeberlin, Alain Ducasse et Juan Mari Arzak cuisinaient en chœur . Cela se passait face à Central Park, dans les cuisines de l’hôtel The Pierre.  J’ai eu la chance d’être logée dans le même hôtel que Paul Bocuse.

    Lire la suite
  • Le charme des voeux par voie postale

    Qui imaginait il y a encore cinq ans que la carte de voeux version papier serait remplacée si vite par la numérique ? La modernité a certes du bon et je ne voudrais pas tomber dans le c’était mieux d’antan. N’empêche que lorsque je reçois des voeux par le facteur, une pincée de joie saupoudre

    Lire la suite
  • Rose de Noël en habit de neige

    Un peu de froid, un peu de neige : il n’en faut pas plus à la rose de Noël pour fleurir. Cette princesse du froid ne ressemble en rien à une rose mais c’est ainsi qu’on l’appelle communément. Le terme exact serait hellébore (ou ellébore) noire. Pourquoi « noire » alors que ses pétales sont blancs, parfois ourlés d’un peu

    Lire la suite
  • Et si les avancées corses faisaient revoir à Marianne sa copie ?

    Ich hab e Traum. Il me prend à rêver. Le résultat des élections en Corse, cette collectivité territoriale à statut particulier,  où les autonomistes et les indépendantistes l’ont emporté haut la main, où  Gilles Simeoni, désormais président du Conseil exécutif de Corse, et Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée de l’île, expriment avec intelligence l’urgence évidente à accorder aux cultures et aux identités régionales, infléchira peut-être

    Lire la suite
  • Un peu de gui pour porter chance

    Dans les derniers jours de l’année, alors que les jours sont si courts et les nuits longues, on prend plaisir à faire entrer le gui dans la maison. Dans la nature, cette boule végétale «porte-bonheur» a la particularité de ne pas toucher terre. Il faut lever la tête pour l’apercevoir dans certains fruitiers, mais aussi

    Lire la suite
  • Mon site fut piraté

    C’est sensation fort inquiétante de ne plus pouvoir accéder au site que l’on a créé. Le site, c’est comme sa maison dans laquelle on accueille ceux qui en apprécient l’atmosphère. La déroute est totale lorsque vous n’avez plus aucun  moyen d’accès : c’est comme si vous étiez devant votre maison, avec les bonnes clefs mais dont plus

    Lire la suite
  • Envoûtante mandarine

    Elle ressemble à la clémentine mais elle est bien plus envoûtante, plus bouleversante, plus intense en goût que la clémentine. Elle a certes des pépins, et c’est son désavantage.  La clémentine, née d’un croisement entre un mandarinier avec une orange douce, n’en a pas et c’est pour cette raison que, depuis son invention dans les années 20,

    Lire la suite
  • Ecrire et traduire en alsacien, est-ce bien raisonnable ?

    Pour saluer la réédition de mon livre « Prévert en alsacien » (La Nuée Bleue),  la librairie Kléber et Aline Martin (A livre ouvert/Wie ein offenes Buch) organisent une table ronde à la Salle Blanche  le samedi 28 janvier à 14 h sur le thème « Ecrire et traduire en alsacien, est-ce bien raisonnable? ».   Lecture et entretien sur

    Lire la suite

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>