• Oh ! les scilles

    J’ai aperçu les premiers scilles hier matin dans la forêt d’Ostwald. Du sol jonché de feuilles mortes s’étaient extraites les fleurs mauves. Ces petites étoiles si joliment dentées fleurissent généralement en mars. Avec cet hiver clément, les scilles sont arrivées avec de l’avance. On les nomme « scilles à deux feuilles ».  Et vous aurez beau refaire

    Lire la suite
  • Perce-neige, tu mérites ton nom

    Dans le jardin de mon enfance, les perce-neige grandissent en faisant fi du froid et de la neige. Un manteau de neige se pose sur eux. Soit. Ils parviendront à le percer pour aller vers la lumière. Dans ma langue maternelle, je les nomme Schneeglöeckle (les petites clochettes de la neige) Les Anglais désignent cette fleur

    Lire la suite
  • Perce neige

    C’est chaque année la même émotion lorsque je vois fleurir les perce-neige. Ils sont légèrement penchés et frissonnent sous le vent frais. Je les regarde depuis la fenêtre de la cuisine. Je me rends vers eux, je ne peux résister à l’envie d’en cueillir quelques uns, et de les mettre dans un petit vase. J’ai ensuite

    Lire la suite
  • Infatigables roses de Noël

    Les hellébores noires, dites roses de Noël, ne cessent de m’impressionner par leur beauté, leur rusticité et leur vigueur. Elles résistent depuis plusieurs semaines. Elles ont bravé la saison glacée sans maugréer. J’ai souvent pensé qu’elles ne se relèveraient pas lorsque le gel les terrassaient et qu’elles semblaient avoir rendu l’âme. Il a suffi du

    Lire la suite
  • Monet : prince des couleurs et de la lumière

    La vallée de la Seine, la Normandie, la lumière de la Méditerranée, les meules de foins roses, le brouillard de Londres, les nymphéas, les peupliers, le jardin de Giverny : j’ai fait tous ces voyages sans changer de lieu, en visitant l’exposition que la Fondation Beyeler à Bâle consacre à Claude Monet. Charing Cross Bridge, brouillard

    Lire la suite
  • Les rendez-vous de l’Ill

    En longeant l’Ill avec mon vélo ce matin, je me suis arrêtée un instant pour admirer ce tableau. Cygnes, pigeons, tourterelles, mouettes se retrouvent  ici, le long de l’Ill,  à son confluent  avec la Bruche, non loin du quai du Murhof à la Montagne Verte. Ces rencontres ont lieu le matin autour de 8 heures. Ensuite,

    Lire la suite
  • La lettre de Georges Gross de Brumath écrite du front

    Les lettres écrites du front par Georges Gross de Brumath ont été découvertes après sa mort. Comme la plupart des incorporés de force, il a préféré taire sa douleur pour avancer. A partir de ces lettres, sa belle fille-fille, Aline Gross-Batiot a monté un spectacle émouvant intitulé « Je t ‘écrirai de là-bas bas ». Merci à elle

    Lire la suite
  • Ceux de Ballersdorf

    J’ai découvert Ballersdorf, ce petit village sundgauvien, dans les années 1980 grâce à Guschti Vonville, homme de théâtre et de médias qui, en bon connaisseur de sa terre, m’a fait voir les lieux essentiels du Sundgau, cette partie méridionale de l’Alsace, en prévision d’un documentaire télévisé que je préparais. Guschti me fit visiter ce village

    Lire la suite
  • Soleil de février

    Je reconnaîtrai toujours la ligne bleue des Vosges. Il faudrait dire « les lignes » tant les courbes douces sont plurielles. Ces courbes ont constitué mon horizon d’enfance. Il suffisait de marcher dans la vaste forêt, d’arriver sur une hauteur et de voir les sommets qui se donnent la main en portant sur les cimes

    Lire la suite
  • Steve Ferrone à Ribeauvillé avec quelques amis d’Alsace

    Steve Ferrone, un géant de la musique, jouait au casino Lucien Barrière de Ribeauvillé le 2 février 2013 à Ribeauvillé, invité par Franck Bedez et ses copains musiciens. Ceux qui ont suivi ce concert du 2 février ont vécu un moment de grâce. Comment Steve Ferrone (au centre de la photo), batteur le plus demandé

    Lire la suite

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>