• Comment le Palais du Rhin a failli être rasé

    Strasbourg a sollicité en 2016  l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO de la Neustadt, l’extension urbaine réalisée à la fin du XIXe siècle. Et ce n’est que justice, tant cet ensemble situé entre le Palais du Rhin et le Palais universitaire est esthétique. Petite parenthèse : ce qui fait débat en ce printemps 2017, c’est la vente

    Lire la suite
  • Je vote pour le lilas

    Je fonds chaque année pour le lilas. Il n’a pas besoin d’argumentaire pour me séduire : sa fleur et son parfum suffisent pour me rallier à sa cause. Je l’aime quelle que soit sa couleur, qu’elle soit blanche, mauve clair, ou violet foncé. J’aime aussi le lilas pour la jolie façon qu’avait Maman de le

    Lire la suite
  • Maman couve et Papa veille

    Les oeufs de cygne, quinze jours avant l’éclosion. Chaque année un coule de cygne fait son nid au même endroit,  à l’entrée de l’hôtel-restaurant Château de l’Ile, là où il y a le plus grand nombre de passages journaliers, en bordure de la piste cyclable qui longe l’Ill. J’ai eu la chance de passer à

    Lire la suite
  • Alliaire : de l’ail sans ail

    L’alliaire officinale est à cueillir en avril. Egalement appelée herbe à ail, elle a le goût de l’ail sans en avoir  le désagrément : après l’avoir mangé, il n’y a pas de persistance de goût d’ail sur le palais. Pour les amoureux assoiffés d’embrassades elle est idéale car sans inconvénient pour l’haleine. Les Alsaciens l’appellent Läuchele, ce

    Lire la suite
  • Des agneaux de Pâques comme s’il en pleuvait

    Quelle belle tablée d’agneaux en biscuit ! C’est Annick Klein de Benfeld qui m’a envoyé la photo de l’impressionnante production qu’elle réalise chaque année et dont on ne voit sur la photo qu’une partie. C’est du fait maison, précise t’elle, pour maintenir nos traditions et offrir à la famille et aux amis. Il est vrai

    Lire la suite
  • Fleurs de fraise : les couleurs de Pâques

    Alors que Pâques nous emporte dans son tourbillon de parfums, de couleurs, de pollens, les fraisiers sont entrés en floraison, comme un cadeau de Pâques. Leurs fleurs blanches et jaunes vont bien à Pâques : elles portent les couleurs des églises catholique et protestante. Ces couleurs étaient celles qui composaient les fanions en papier de

    Lire la suite
  • Oeufs de cygne couvés

    Le couple de cygne a refait son nid à l’entrée du Château de l’Ile d’Ostwald, là où il y a le plus grand nombre de passages journaliers, en bordure de la piste cyclable qui longe l’Ill. La maman a quitté le nid quelques instants pour se dégourdir les pattes. J’en ai profité pour photographier la

    Lire la suite
  • Il a neigé des anémones sylvestres

    C’est le matin tôt, le soleil n’est pas encore levé. Les anémones sylvestres sont encore recroquevillées. De loin elles ressemblent à de petits coquillages ou à des flocons. L’anémone sylvestre est aussi appelée anémone sauvage ou anémone des forêts, ou anémone Sylvie, ou anémone printanière des forêts. Lorsque j’étais petite, tous les enfants du village

    Lire la suite
  • Chatons de saule

    Wiedekatzle En pédalant le long de l’Ill, je n’ai pas résisté au plaisir de m’arrêter pour photographier ces chatons de saule. Leur nom alsacien, Wiedekatzle, traduction littérale de « chatons de saule », sonne avec douceur à l’oreille. Leurs inflorescences au duvet d’abord gris nacré, avec une petite coque brune à la base, se sont entrouvertes pour

    Lire la suite
  • Jonquille, les formes parfaites

    En alsacien on les appelle Osterglocke, ce qui signifie les cloches de Pâques. On les appelle également ainsi en allemand. La jonquille appartient au genre Narcissus, c’est pourquoi certains l’appellent le narcisse jaune ou le narcisse trompette. Et c’est vrai qu’elle a un côté trompette avec son tube central en entonnoir dentelé. Elle est sacrément élégante

    Lire la suite

Simone Morgenthaler © 2015

<\/body>